Fitness : pédalez utile pour produire de l’électricité verte et solidaire


Rédigé par le Vendredi 5 Juin 2020 à 11:30 | Lu 2929 fois


Les salles de sports sont de plus en plus nombreuses en France et chacune d’elles possède des vélos sur lesquels les sportifs viennent s’entrainer. Si cette activité contribue à maintenir leur état de forme, elle peut aussi contribuer à fournir de l’électricité et aider les plus démunis. Du fitness ludique à impact environnemental et social, c’est le concept imaginé par une startup parisienne : Cyclo Power Factory.


Pédaler utile, pour son corps, pour la planète et pour ceux qui sont en difficulté énergétique. (Photo Cyclo Power Factory )
Pédaler utile, pour son corps, pour la planète et pour ceux qui sont en difficulté énergétique. (Photo Cyclo Power Factory )
Et si, en plus de sculpter votre corps, vous produisiez de l’électricité ! Ça peut paraitre un peu fou, mais multiplié par le nombre de salles de fitness en activité dans les villes et le nombre de vélos et autres appareils susceptibles de produire de l’électricité dont est doté chaque salle, ça peut faire beaucoup. Encore plus quand les gains permettent d’aider des personnes en situation de précarité énergétique, par l’intermédiaire d’associations solidaires.
 
« Plus vous pédalez, plus vous produisez de l’électricité verte et plus vous donnez aux associations partenaires », soutiennent Fabrice Verney, Dorian Tourin-Lebret et Antoine Ricard, fondateurs en 2017 de la startup parisienne Cyclo Power Factory
 
« Notre ambition est de révolutionner le fitness grâce au concept de « fitness utile », en associant une expérience sportive, ludique et commercial, à fort impact environnemental et social », poursuivent les jeunes entrepreneurs.  Incubée au Tremplin, une plateforme d’innovation dédiée au sport portée par Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris, la jeune pousse développe une gamme d’équipements fitness éco-conçus, connectés et producteurs d’électricité, ainsi qu’une application permettant de vivre une expérience de fitness porteuse de sens, communautaire et gamifiée, au travers de défis sportifs et énergétiques.
 
« Un projet ambitieux à portée de mollets »

 Destiné aux exploitants de salle de fitness, de salles de sport en entreprise, hôtels et villages de vacances, agences d’événements et même aux particuliers, c’est-à-dire tous ceux qui possèdent des vélos et autres équipements susceptibles de produire de l’énergie, ce concept peut révolutionner le monde du sport en lui permettant de se donner une nouvelle image. Fini le sport pour le plaisir unique de modeler sa musculature et rester en pleine forme, désormais le sport en salle peut aussi être utile pour la planète et solidaire. 
 
« C’est un projet ambitieux à portée de mollets », affirment les porteurs du projet Cyclo Power Factory. Chaque sportif qui devient alors écosportif peut rejoindre la communauté constituée en s’entrainant, grâce à l’application sur smartphone, sur des parcours sportifs réels (exemple la montée d’un grand col alpin) ou lors de défis ludiques entre amis. 
 
Chacun, en plus de produire du courant, pourra aider des foyers en situation de précarité énergétique grâce au gain financier procuré par leurs efforts physiques. La startup s’engage à abonder la valeur de l’électricité produite par sa communauté et reverser à l’ensemble des partenaires associatifs qui agissent dans le domaine de la précarité énergétique. Un geste de solidarité qui permet de sortir de l’image du sportif individuel qui ne pense qu’à son corps.

Pour Cyclo Power Factory, entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire, qui souhaite utiliser le sport comme vecteur de sensibilisation aux enjeux énergétiques, la solidarité est un principe fondateur. « Notre projet permet à tous ceux qui se sentent parfois impuissants face aux problématiques environnementales d’apporter leur pierre à l’édifice, tout en prenant soin de leur santé », confirment les entrepreneurs.
 
Pour rejoindre la communauté et participer, rien de plus simple : il suffit de choisir ou d’acquérir un vélo éco-conçu et connecté, dans une salle équipée ou chez-soi, et de lancer l’application pour se lancer un défi sportif. Chaque coup de pédale sera alors transformé en en énergie renouvelable via une box spécifique composée d’une génératrice de courant et d’un onduleur. Et plus chacun pédalera plus le nombre de Kilowatts produits sera important et augmentera la motivation des sportifs
 
L’application permet de suivre en temps réel ses performances et l’énergie produite, celle-ci pouvant être utilisée pour les bâtiments afin de diminuer la facture d’énergie, mais aussi collecter des fonds pour aider les plus démunis.
 
Pour assurer la fabrication de sa première série d’équipements, la sortie de la première version de l’application et lancer la commercialisation, prévue pour l’année 2020, les concepteurs lancent une campagne de financement participatif sur We Do Good, la première plateforme de financement à impact positif. « L’objectif est de lever entre 100 000 et 200 000 € », indiquent les créateurs de ce projet collaboratif. Point intéressant, les contributeurs se verront reverser des royalties pendant 5 ans en fonction du chiffre d’affaire de l’entreprise. C’est le principe même de cette plateforme de financement. 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Octobre 2020 - 14:39 Avec NONO, fini les smartphones en panne de batterie

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire