La crise sanitaire n’empêche pas les visites culturelles


Rédigé par le Jeudi 21 Janvier 2021 à 17:39 | Lu 1831 fois


Musées, sites patrimoniaux, salles de spectacle, la culture est l’un des secteurs les plus durement touchés par la pandémie de Covid-19, avec des fermetures sans perspective de réouverture. Pour ne pas perdre de vue ce patrimoine qui nous est cher, des prestataires s’organisent et proposent des solutions digitales, à l’exemple de CulturMoov, une société de e-visite et visite physique, présente sur l’écosystème culturel depuis 2016.


Paris à l'abri des regards, l'une des visites virtuelles proposées par CulturMoov (photo CulturMoov)
Paris à l'abri des regards, l'une des visites virtuelles proposées par CulturMoov (photo CulturMoov)
Alternatives aux documentaires ou aux émissions de télévision, les e-visites permettent de découvrir un lieu ou un musée sans sortir de chez soi, en offrant évasion, découverte et interaction. Une pratique que redécouvrent les français qui s’adaptent aux restrictions sanitaires en vigueur sur le territoire. 

« Aujourd'hui, de plus en plus de contenus culturels et touristiques sont consommés via des outils digitaux. Les Français aiment la culture et faire des découvertes », explique Romain Prévalet, fondateur de CulturMoov, une société créée en 2016, et qui produit des expériences à vivre en ligne, sans bouger de chez-soi. Intéressant, en période de confinement ou de couvre-feu.

Docteur en Sciences de l'Antiquité et Archéologie de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de la Maison de l'Archéologie et de l'Ethnologie, spécialiste du storytelling et du marketing de contenus, mais aussi chercheur en anthropologie des techniques et des métiers d'art, également guide-conférencier du Ministère de la Culture depuis 2014, expert sur le marché de l'art depuis 2015, Romain Prévalet, s’appuie sur son expérience et ses connaissances pour développer des visites virtuelles, riches et facilement accessibles. Une expérience qui permettra aussi de préparer des visites sur site, dès que la crise sera terminée, ou au moins dès que les sites rouvriront normalement.

« C'est un véritable moment d'échange entre les participants et avec les guides », poursuit Romain Prévalet. « Les e-visites n’ont pas pour vocation de remplacer les visites physiques. Elles sont complémentaires car elles emmènent les visiteurs dans des lieux inaccessibles et leur permettent de s'approcher des œuvres. C'est également un bon moyen de préparer sa visite, et cela peut donner envie aux visiteurs virtuels de réserver une visite guidée classique ».

Pionnier des e-visites, CulturMoov a créé en 2016 le premier musée virtuel accessible dans l’espace public. La société anime des visites guidées en ligne depuis 2018. Mais le contexte actuel et notamment pendant les périodes de confinement a poussé l’entreprise à développer son activité culturelle digitale. La société a donc développé une plateforme ouverte aux particuliers et aux touristes, pour permettre l'accès à des visites. De cette façon, elle offre aux professionnels de la culture un outil pour développer leur médiation en ligne et une offre qualitative et payante.

Pour la mise en place de cette plateforme, Romain Prévalet qui souhaite en faire un outil de référence pour les activités culturelles en ligne, a travaillé a en partenariat avec la Fédération Nationale des Guides Interprètes Conférenciers pour permettre aux guides professionnels de se former, de renouveler leur pratique et de développer leur offre en ligne. Depuis le début du confinement, le spécialiste de l’e-visite a ainsi formé près de 300 guides et professionnels de la culture à la conception et à l'animation de visites en ligne.
 

Une solide expérience de de la conception d’outils digitaux

Les visites en ligne, tout comme les visites sur place sont organisées en groupe et sur réservation, avec un tarif adapté au mode de visite, avec des tarifs individuels de 10 € en moyenne l’heure, mais aussi avec des packs pour plusieurs visites (3 à 10), pour des tarifs allant de 25 à 86 €.

Les visites sont organisées avec un guide conférencier et peuvent comprendre des jeux de piste, escape game, ateliers… chacune s’adaptant en fonction des besoins des structures culturelles et touristiques, sachant que le support virtuel sert en ligne, mais aussi pour les visites in situ.

Les balades virtuelles vont de la visite du cimetière du Père Lachaise à Paris, en passant les lieux secrets de Montmartre, les jardins de Giverny, rendus célèbres par Claude Monet, ou encore le Patrimoine industriel du Grand Paris et une balade sur les pas de Victor Hugo et bien d’autres, à Paris et en province. 

CulturMoov qui a déjà travaillé sur de nombreux projets combinant culture et numérique, possède une solide expérience de de la conception d’outils digitaux, qui lui sert en cette période difficile, où le monde de la culture rencontre de réelles difficultés pour continuer à exister.  

Depuis le début l’entreprise travaille, outre l’application CulturMoov, sur la création de contenus de storytelling culturel et scientifique à travers la production de récits, de documents multimédias, de scénarios de valorisation et de rédaction web pour des sites culturels ; la création pour des projets expérimentaux et d'études d'interfaces web et applicatives pour promouvoir le territoire de Saint-Denis, en partenariat avec Plaine Commune et l'Office de Tourisme ; l’enseignement et l’accompagnement de projets d'étude en Communication culturelle et UX Design.

Pour en savoir plus et visiter l’un des sites ouverts à la visite virtuelle : www.culturmoov.com



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Règlementation | Consommation | Société


vignette adhésion Banniere Don