La réalité augmentée au secours des déficients visuels


Rédigé par le Jeudi 25 Juin 2020 à 22:20 | Lu 4832 fois


Utiliser la réalité augmentée pour aider les personnes aveugles et malvoyantes dans leurs déplacements, c’est l’objectif de « Panda Guide », un tour de cou innovant lancé par la startup éponyme, actuellement en précommande sur Ulule. Une réponse aux multiples enjeux d’inclusion, selon son concepteur.


Un objet utile, au design élégant, qui va changer la vie des personnes déficientes visuelles (photo Panda Guide)
Un objet utile, au design élégant, qui va changer la vie des personnes déficientes visuelles (photo Panda Guide)
Aider les personnes malvoyantes et aveugles à se déplacer plus facilement dans la jungle urbaine en utilisant les technologies les plus avancées, pour Arnaud Lenglet, ingénieur robotique, fondateur et CEO de Panda Guide, l’idée est venue à la suite de la chute d’une amie malvoyante, entre le quai et le métro, à Paris. Il prend alors conscience des difficultés rencontrées par les déficients visuels en matière de mobilité en développant un outil susceptible de favoriser l’autonomie de ces personnes en situation de handicap lequel favorise leur intégration dans la société, autant sur le plan social, scolaire que professionnel. C’est ainsi qu’est né le projet « Panda Guide  ». 
 
Après trois ans de R&D (recherche et développement), le Panda Guide est opérationnel. Concrètement, cet objet technologique qui se place autour du cou de la personne concernée, est, comme peut l’être un chien guide, un véritable compagnon, plus technologique et certainement moins affectueux, capable de repérer les obstacles et de transmettre l’information au porteur. 
 
Le Panda Guide analyse l’environnement de l’utilisateur grâce à une caméra intégrée. Il transmet les informations par un système de vibrations haute définition par l’intermédiaire de la réalité augmentée. La personne en situation de déficience visuelle, peut alors prendre connaissance des obstacles présents sur son chemin (mobilier urbain, vélo ou trottinette déposée sur le trottoir, quai de métro, véhicule en stationnement…). Une solution technique qui offre une plus grande lisibilité du terrain.
 
Ce tour de cou qui devrait être commercialisé au début de l’année 2021 au prix de 990 €, peut être pré-acheté en financement participatif sur Ulule  à hauteur de 690 € ou en trois fois sans frais à 890 €, est évolutif selon son concepteur. « Conscient que les personnes déficientes visuelles sont multiples et variées, le tour de cou est conçu pour être évolutif », affirme Arnaud Lenglet. « Une nouvelle fonctionnalité par simple mise à jour sera proposé au rythme de 6 mois », celle-ci ira de la lecture de texte, en passant par la reconnaissance de visage ou la détection de visage. L’histoire de Panda Guide, à l’image de l’animal sympathique que chacun connait, ne fait que commencer.
 

Faire évoluer le produit en co-construction avec les publics concernés

Pour développer cette innovation la petite entreprise a travaillé avec des neuroscientifiques et des experts spécialisés dans le domaine de la déficience visuelle, mais aussi plus de 200 personnes touchées par ce handicap. Cette collaboration a permis de développer un produit fiable, pratique et simple d’utilisation, l’idée étant de proposer un produit customisable qui permette aux personnes en déficience visuelle de ne pas souffrir du regard des autres dans leur recherche d’autonomie.
 
L’objectif de la startup est donc bien de favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap visuel, en sécurisant la mobilité, en favorisant l’accès à la formation et à l’emploi, en plaçant la co-construction au cœur du développement du produit, et surtout en contribuant au changement de la société sur le handicap visuel.
 
La jeune pousse qui ne manque pas d’ambition, envisage de travailler avec les collectivités pour leur fournir des solutions d’accueil aux personnes déficientes visuelles. Constatant qu’une infirme partie des jeunes aveugles ou malvoyant atteignent le niveau universitaire, Panda Guide, se propose d’équiper, en partenariat avec les structures d’enseignement supérieurs, plusieurs centaines d’étudiants pour la rentrée 2021.
 
Depuis le début, l’entreprise travaille avec des personnes concernées ce qui lui permet d’avancer plus surement sur son produit. Elle souhaite poursuivre les échanges appelées « Panda Aftework », afin de faire évoluer son produit et le doter de nouvelles fonctionnalités, selon les retours des utilisateurs, selon un mode collaboratif.
 
« Panda Guide » souhaite avant tout éveiller les consciences sur les difficultés que peuvent rencontrer les déficients visuels et leur permettre une véritable inclusion dans la société, ce qui à ce jour, n’est pas toujours évidente, les collectivités et les personnes valides ne leur facilitant pas toujours l’accès. Une belle initiative qui mérite d’être soutenue.  A ce jour l’entreprise a récolté 70% du montant prévu sur Ulule, avec 35 préventes. Il vous reste 18 jours pour aider la startup à conclure. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation | Société


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire