La ville et la métropole de Nantes veulent réduire les inégalités numériques sur leur territoire


Rédigé par le Mardi 19 Janvier 2021 à 14:30 | Lu 967 fois


La crise sanitaire que nous traversons et l’obligation, pour certains salariés mais aussi pour les enfants, de rester à la maison pour continuer leur travail, notamment pendant les périodes de confinement, aura mis en exergue les difficultés que rencontrent certaines familles dans l’équipement et l’utilisation des outils numériques. Consciente de cette situation la ville de Nantes (44) a annoncé de nouvelles actions en direction des publics en difficultés.


La crise sanitaire et notamment les confinements ont mis en exergue les difficultés d'accès à internet et au monde digital des familles les plus fragiles (photo Adobe Stock)
La crise sanitaire et notamment les confinements ont mis en exergue les difficultés d'accès à internet et au monde digital des familles les plus fragiles (photo Adobe Stock)
Cette crise, elle aura aussi creusé des inégalités à cause de la fracture numérique, et je pense particulièrement au décrochage scolaire de certains jeunes qui n’ont pu bénéficier d’une réelle continuité pédagogique », a déclaré Johanna Rolland, la maire de Nantes et présidente de la métropole, lors des vœux à la presse. « La question de l’enseignement en distanciel reste problématique aujourd’hui, notamment pour les familles modestes. A Nantes, nous souhaitons prendre toutes nos responsabilités pour lutter contre cette fracture numérique, dans l’urgence qui est la nôtre et avec le souci de s’inscrire dans une stratégie de long terme ». 
 
A Nantes et sa métropole, dans les cités défavorisées, 30 % des élèves n’auraient pas d’ordinateur à la maison, 10 % n’ont pas de connexion internet et 68 % ont besoin d’aide pour l’utilisation d’un ordinateur, selon une enquête réalisée par le bailleur social Nantes Métropole Habitat et l’Education Nationale en avril 2020, juste après le premier confinement.  Dans certains quartier le nombre de ménages non équipés atteindrait même 40%. Pour la municipalité il y a donc urgence à agir avant que le fossé ne se creuse trop.
 
Des actions vont donc être menées dans ce sens, dès maintenant « afin d’équiper les familles, accompagner les pratiques numériques, connecter à bas coût les locataires des logements sociaux et enfin structurer une filière de réemploi soucieuse d’écologie », à poursuivi l’édile.
 
Avant la fin de l’année scolaire, 660 ordinateurs seront distribués aux familles ayant des difficultés en matière d’équipement digitale et qui rencontrent de fait des problèmes dans la continuité de l’enseignement et dans l’accès aux droits. Ces familles seront identifiées les les services de la Ville de Nantes en collaboration avec l’Education Nationale. 
 
La présentation de ce nouveau dispositif sera organisée et présentée aux familles dans toutes les écoles concernées. Une charte d’engagement sera signée entre chaque famille et les équipes de la Ville et de l'éducation nationale en présence de l'association qui assurera l’accompagnement.  
 
« la mise en place d’une vraie stratégie de médiation numérique et d’accompagnement »   
La Ville va commencer cette mise à disposition, dans le cadre de la cité éducative de Bellevue avec 160 ordinateurs dès février de cette année. Par la suite, dès mars, 150 ordinateurs seront mis à disposition des écoles des quartiers Bottière et de Nantes Nord. L’action se poursuivra les mois suivants avec la mise à disposition de 350 ordinateurs supplémentaires dans les écoles des écoles des autres réseaux d’éducation et en septembre 2021 dans les écoles classées REP et REP+ (réseau d’éducation prioritaire) avec extension aux familles non équipées.   
 
La ville de Nantes va également s’appuyer sur les associations d’accompagnement au numérique déjà engagées sur le territoire, « avec la mise en place d’une vraie stratégie de médiation numérique et d’accompagnement ». Pour la municipalité, l’objectif est d’accompagner au moins 2500 familles par an.
 
Cette dernière travaille aussi avec Nantes Métropole Habitat et l’Union Sociale pour l’Habitat afin de favoriser la connexion des habitants qui n’ont pas accès à un service internet de bon niveau, et plus particulièrement les locataires de l’ensemble du parc social des quartiers prioritaires, en proposant notamment des abonnements à bas coût. Ces nouveaux services seront mis en place au cours de l’année en cours. 
 
La ville qui souhaite également maitriser écologiquement le développement du numérique, veut favoriser le réemploi du matériel numérique issu des parcs informatiques des grandes entreprises ou des institutions de son territoire. Pour les élus locaux cette pratique « contribue au prolongement de la durée de vie des produits, participent à l’économie circulaire et à la réduction de la production des déchets ».   
 
Dans le cadre de cette intervention d’urgence, des actions vont être menées pour soutenir les professionnels de la médiation numérique avec notamment une coordination à l’échelle des quartiers et une structuration d’un véritable réseau d’acteurs associatifs, publics et privés agissant dans ce domaine. Sont principalement concernés : le numérique et l’accès aux droits, le numérique et l’accès à l’emploi, le développement de la culture numérique, l’accompagnement du jeune public (temps scolaire et périscolaire). 
 
Un « pass numérique », composé de tickets est mis en place pour permettre aux personnes en difficulté de payer totalement ou partiellement des services de médiation numérique auprès de structures labellisées.
 
Les publics fragiles sont aussi accompagnés au sein de l’espace public numérique du CCAS, les espaces publics les bibliothèques municipales de Nantes, avec une offre d’accompagnement au numérique et de sensibilisation à la culture numérique. 
 
La ville rappelle que le CCAS de Nantes permet d’obtenir une aide financière par le biais de l’aide au soutien personnalisé et/ou un microcrédit en fonction de la situation financière du ménage et de son souhait, pour acheter du matériel numérique. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Règlementation | Consommation | Société


vignette adhésion Banniere Don