Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Le mât d’éclairage communicant de PETITJEAN optimise l'implantation du WiFi Public


Rédigé par le Lundi 1 Octobre 2018 à 18:25 | Lu 1084 fois


Leader français des mâts d’éclairage, la société Troyenne PETITJEAN, bien connue des installateurs et gestionnaires de réseaux d’éclairage, vient de s’allier à l’opérateur WiFi Qos Telecom pour mettre sur le marché des mâts d’éclairage communicants. Ces nouveaux mats intégreront l’équipement WiFi haute performance du californien Ruckus Wireless Inc., leader mondial de solutions filaires et sans fil.


Avec PETITJEAN, Qos Telecom et Ruckus Wireless, le WiFi public a de beaux jours devant lui (Photo Adobe Stock)
Avec PETITJEAN, Qos Telecom et Ruckus Wireless, le WiFi public a de beaux jours devant lui (Photo Adobe Stock)
Petite révolution dans le domaine des réseaux publics sans fil en site urbain. Désormais les bornes des réseaux WiFi se feront beaucoup plus discrètes puisqu’elles seront directement intégrées dans les mats d’éclairage. Souvent accrochées aux façades des immeubles ou au mobilier urbain, les points d’accès aux réseaux WiFi publics, ne sont pas toujours du plus bel effet, même si des entreprises, à l’exemple du californien Ruckus Wireless Inc, du groupe Arris Company, leader du marché des déploiements de réseaux WiFi en extérieur, travaillent depuis des années à leur intégration, notamment sur les sites historiques.

C’est d’ailleurs cette société américaine qui équipera les mats d’éclairage qui sont désormais proposés par la société Troyenne PETITJEAN  (Al-Babtain Company), avec sa solution Ruckus T310, point d’accès WiFi répondant à la norme 802.11ac en extérieur. Dotée d’un boîtier IP-67 compact et ultra-léger destiné aux environnements extérieurs, souvent les plus difficiles, notamment en milieu urbain très perturbé. « la marque Ruckus s'investit depuis de nombreuses années dans les villes, mais aujourd'hui elle va encore plus loin, parce qu'on est vraiment dans une application servicielle », explique Reynald Werquin Consultant Senior Smart City EMEA auprès de Ruckus mais également fondateur de PAVIC, plateforme d’expérimentation de la ville intelligente à Angers (voir interview vidéo ci-après). « Cette plateforme envisage d’ailleurs d’accompagner l’implantation de ces produits à Angers dans le cadre de son programme de développement de la data territoriale », précise le consultant.

Cet intérêt pour les réseaux sans fil facilement intégrables et accessibles a conduit PETITJEAN et Qos Telecom, l'opérateur Nantais de WiFi public spécialisé pour les collectivités, les transports et l'éducation, à établir un partenariat afin de proposer, en utilisant les services de Ruckus, une nouvelle gamme de mâts d’éclairage public au nom évocateur : « Link ». Ces mats au design particulièrement épuré intégreront des sources lumineuses de dernières génération, économes en énergie, mais aussi et surtout l’équipement WiFi Ruckus T310.

« Link combine l’état de l’art le plus avancé de l’expertise de fabricants de mats d’éclairage et celle de l’opérateur de WiFi urbain qui se sont réunis autour d’un sens commun de la fiabilité, de l’esthétique et de la performance technique », explique Gilles Delaunay, manager de l’innovation chez Petijean.
 
« La mutualisation de l’infrastructure d’éclairage et du WiFi public proposé par notre entreprise constitue un pas supplémentaire vers la Smart City ».

« Même si la France dispose dispose de l’une des meilleures couverture au monde en 3G et 4G en zone urbaine, le WiFi public a toujours du sens, notamment pour les étudiants disposant rarement de forfaits 4G illimités », poursuit le responsable de l’innovation chez PETITJEAN. Le WiFi public est également intéressant pour les touristes étrangers qui ne souhaitent pas activer l’itinérance de leur abonnement habituel, le coût des communication étant souvent rédhibitoire. Le WiFi public présente alors une alternative intéressante. « Le WiFi public rend la communication culturelle d’une ville très efficace et lui donne une image dynamique », souligne l’entreprise PETITJEAN qui entend bien réussir l’implantation de ces mats communicants dans plusieurs sites référents en France. « Très vite, l’offre sera positionnée de manière compétitive sur le continent européen et au-delà ».

Quos Telecom, opérateur d’infrastructures radio particulièrement expérimenté se réjouit de ce partenariat qui lui permet d’étendre sa compétence. « Les mâts d’éclairages sont des supports idéaux pour placer les points d’accès au plus près des usagers », explique Jean-Luc Volcovici, Directeur général de Qos Telecom. « La mutualisation de l’infrastructure d’éclairage et du WiFi public proposé par notre entreprise constitue un pas supplémentaire vers la Smart City, puisqu’elle permet aux villes de connecter des objets (caméras de vidéo-protection, capteurs de consommation de fluides, etc.… ) grâce à un réseau dédié, sécurisé et fiable ».

Désormais, grâce à cette association technologique, les collectivités intéressées seront en mesure de mettre en place un réseau WiFi public efficace, rapidement opérationnel et qui se fond dans le paysage urbain.


 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Startups et innovation | L'actu de la Smart City | Avis d'expert


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire