Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

MedPics, l'application qui permet d'étudier les cas cliniques en mode collaboratif.


Rédigé par le Lundi 18 Décembre 2017 à 10:06 | Lu 1065 fois


Certains la considère comme l’Instagram des médecins. Créée l'an dernier, l’application MedPics s’impose déjà comme un véritable réseau social professionnel à l’usage du corps médical qui peut ainsi se partager les cas clinique, améliorer la connaissance et la pratique en la matière. Petite nouveauté, la navigation est désormais possible sans connexion internet. Utile pour les zones non connectées au réseau mobile ou interdites.


Créée en 2016 par le Dr Safia Slimani, « Medpics » est une application mobile gratuite qui vise à « réunir en une seule et même plateforme l’ensemble du corps médical pour échanger des pratiques et des conseils et ainsi améliorer leur formation », selon son concepteur.

A l’instar d’Instagram le réseau social de photos qui fait fureur auprès des utilisateurs des réseaux sociaux, l’utilisation de Medpics est assez simple. Après s'être inscrit et s'être authentifié selon sa compétence, le médecin peut alors poster des photos médicales (radiographies, scanner, échographies, mais aussi zone douteuse) et ainsi poser des questions à des confrères et commenter des cas cliniques postés par d’autres.

L’avantage de cette application c’est qu’elle permet au praticien de disposer d'une fonction qui permet d'anonymiser les photos par floutage des visages, mais aussi masquage des noms, des dates, des tatouages, etc.) tout ce qui permet de ne pas reconnaitre le patient et préserver le secret médical, même entre médecins. L’anonymat est d’ailleurs vérifié par l'équipe de Medpics avant diffusion.

Pour faire en sorte que les informations ne tombent pas dans les mains de tout le monde, les médecins intéressé par ce réseau professionnel doivent fournir des justificatif permettant d’approuver leurs compétences tels que numéro d’inscription à l’Ordre des médecins, répertoire des professionnels de santé, carte d’étudiant, … Très apprécié des médecins MedPics réunit désormais plus de 35 000 professionnels de santé, avec une croissance de près de 2 000 nouveaux utilisateurs par mois.

Validée comme outil pédagogique, l’application permet aux étudiants de travailler sur de vrais cas cliniques visuels. Quant aux médecins ils peuvent « mettre leurs expériences en commun de façon simple et sans contraintes afin de nourrir naturellement le savoir de chacun », précisent les gestionnaires de MedPics. 

une navigation désormais possible sans connexion internet

L’application évolue. Elle vient de s’enrichir d’une nouvelle possible possibilité : naviguer sur l’application sans connexion au réseau internet. « Cette nouvelle fonctionnalité est pratique pour les médecins et professionnels de santé exerçant dans l'enceinte des hôpitaux où le réseau est quasi inexistant », soulignent les gestionnaires « elle s'avère particulièrement précieuse dans un contexte de déserts numériques et médicaux, l’une des préoccupations actuelles du monde de la santé ».
 
Pour pouvoir naviguer sans internet, MedPics utilise désormais la mémoire cache du mobile pour synchroniser en tache de fond la bibliothèque de cas cliniques et des interactions des utilisateurs. Utile dans le cas où l’utilisation d’un mobile connecté à un réseau est proscrit, cette nouvelle possibilité permet également de préparer des contenus qui seront envoyé dès que le mobile sera dans une zone connectée.

Pareil aux réseaux sociaux classiques, MedPics, dispose d’une messagerie privée, « Medsenger » qui permet à la communauté d’échanger en direct. « Plus besoin de chercher le mail d’un collègue, la discussion en direct et de manière confidentielle, devient possible.

Précision de taille pour les concepteurs et les utilisateurs, l'Agence Nationale du Développement Professionnel Continu (ANDPC) a donné son agrément au programme de formation MedPics lequel sera disponible dès janvier 2018 sur l'application. Destinées aux médecins généralistes et hospitaliers, infirmiers et pharmaciens, ces formations pourront ainsi être prises en charge par l'ANDPC.

L'application fonctionne sur Apple Store et Google Play



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation | Droit du numérique


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire