MonCordonnier.com révolutionne le travail des artisans cordonniers


Rédigé par le Jeudi 28 Avril 2022 à 09:15

De plus en plus de Français s’intéressent au développement durable et à l’économie circulaire. Pourquoi acheter à l’autre bout du monde, même si la vente en ligne le permet, ce que l’on peut trouver à l’autre bout de la rue et recycler plutôt que jeter. De plus en plus de personnes prennent conscience que la surconsommation qu’elles vivent au quotidien, n’est pas la solution. C’est dans ce contexte que s’est créé le site de réparation de chaussures en ligne Moncordonnier.com


L'équipe de MonCordonnier.Com (Photo MonCordonnier.com
L'équipe de MonCordonnier.Com (Photo MonCordonnier.com
Adapter un savoir-faire ancien aux moyens dont on dispose aujourd’hui, à savoir la vente en ligne, c’est ce qui a guidé une entreprise artisanale familiale fondée en 1945 à se lancer dans l’aventure du commerce en ligne, pour la réparation de chaussures. Le petit cordonnier que chacun connait, quitte la petite échoppe, pour valoriser son savoir-faire, au-delà de ses frontières habituelles. D’autant plus intéressant que bon nombre de consommateurs préfèrent aujourd’hui jeter sacs et chaussures, pour en acheter d’autre, plutôt que les faire réparer pour prolonger leur vie. Dans un contexte de difficultés à boucler les fins de mois, c’est une solution certainement plus économique.

MonCordonnier.com est avant tout une histoire de famille. Elle a commencé en 1945, quand Jean Valverde ouvre son atelier de cordonnerie dans le quartier de Saint-Loup, un petit village du 10ème arrondissement de Marseille. Son épouse Françoise travaille à ses côtés, s’occupant de l’accueil des clients.
 
La petite entreprise se porte plutôt bien. Dans l’atelier situé dans l’arrière-cour, ses fils André et Hervé apprennent toutes les ficelles de ce beau métier, et héritent de l’amour du travail bien fait. Tous deux exercent leur métier jusqu’à leur retraite. C’est à ce moment-là que Sébastien, le petit-fils de Jean et le fils d’Hervé, entre en jeu.

« J’ai pris conscience que tout ce savoir-faire familial, de presque 70 ans, allait inexorablement disparaître si je ne faisais rien », explique Sébastien VALVERDE. Ce dernier qui a fait des études d’ingénieur en chimie ne se destinait pas à reprendre le flambeau. Mais le désir de créer une entreprise qui ait du sens a été plus fort que tout. « En fondant MonCordonnier.com, j’ai voulu repousser les limites de la cordonnerie de quartier, pour proposer un service haut de gamme accessible à tous et partout », poursuit le jeune chef d’entreprise. « Avec en plus, une pensée que mes grands-parents me regardent de là-haut et sont fiers de moi ! ».

Ce dernier parvient à convaincre sa sœur Aurélie, son père et son oncle de le rejoindre dans cette aventure. « L’idée, c’est que les amoureux des beaux souliers et de la belle maroquinerie sont toujours friands d’une rénovation de qualité, mais qu’il fallait nous adapter aux nouvelles technologies », continue Sébastien VALVERDE. 

C’est ainsi que nait, en 2017, MonCordonnier.com, site de commerce en ligne qui revisite la cordonnerie pour la rendre plus accessible et pratique, même lorsqu’on n’habite pas juste à côté de la boutique.
 

L’entreprise s’inscrit dans une démarche anti-gaspillage et de préservation des ressources

L’entreprise de réparation en ligne propose tous les services offerts par un cordonnier de quartier, mais à distance. Les réparations sont effectuées dans l’atelier de la cordonnerie, à Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, lequel est équipé de nombreuses machines permettant un travail de haute qualité.

Le principe est simple et facilement accessible, pour peu que l’on soit déjà habitué au commerce en ligne. Dans un premier temps le client peut estimer le coût de réparation et demander un devis grâce à des photos qui permettent d’affiner le coût des travaux.

Les chaussures sont ensuite expédiées à l’atelier grâce à un bon de transport envoyé par mail. L’atelier peut envoyer une enveloppe indéchirable et le paquet peut être déposé dans une dépôt Relais Colis ou via Colissimo (Frais gratuits à partir de 25€ de commande). Les clients peuvent déposer leurs chaussures chez un partenaire de MonCordonnier.com situé près de chez eux (pressing, conciergerie…)
 
Après réception des souliers, un cordonnier expert les examine, et contacte les clients pour confirmer la réparation à réaliser. Les clients peuvent alors passer à l’étape du paiement sécurisé en ligne par carte bancaire. La cordonnerie s’engage à partir de ce moment à effectuer un travail de qualité sous 72 heures maximum. Avant de renvoyer vos articles et quel que soit le montant des réparations, les articles sont cirés et/ou lustrés pour un résultat et des finitions de qualité.

MonCordonnier.com perpétue un savoir-faire traditionnel français unique dans son atelier d’Aubagne, et contribue à dynamiser la production française et l’emploi local. L’entreprise qui a remporté le Trophée Des Entrepreneurs Positifs, prix créativité décerné par la CPME13, bénéficie par ailleurs du label Répar’Acteurs, un programme porté par la Chambre de métiers et de l’artisanat de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui vise à donner de la visibilité aux artisans du secteur de la réparation.
 
L’entreprise s’inscrit également dans une démarche anti-gaspillage en participant à la préservation des ressources de la planète et à la diminution de l’empreinte carbone. Elle prête également une attention toute particulière aux matériaux qu’elle utilise, en privilégiant des cuirs de tanneries françaises, des caoutchoucs italiens, cirages Saphir et colles qui respectent l’environnement.

Pour en savoir plus : https://www.moncordonnier.com



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Règlementation | Consommation | Société


vignette adhésion Banniere Don