SMILE doit entrer dans le concret selon Laurent Prétrot, conseiller régional des Pays-de-la-Loire


Rédigé par le Lundi 9 Mars 2020 à 18:24 | Lu 1178 fois


Présent lors de la dernière « Connected Week » d’Angers, en novembre, Laurent Prétrot, en charge du numérique au sein de la Région des Pays-de-la-Loire et Vice-Président de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche, a répondu aux questions de Reynald Werquin, sur la démarche de la collectivité en matière de smart territoire et d’accompagnement des smart grids régionaux.


Un projet ambitieux qui fait entrer la Région Pays-de-la-Loire dans la transition énergétique (photo Adobe Stock)
Un projet ambitieux qui fait entrer la Région Pays-de-la-Loire dans la transition énergétique (photo Adobe Stock)
Membre du groupe Les Républicains et apparentés, au sein du Conseil Régional des Pays-de-de-la-Loire, Laurent Prétrot qui a fait ses études supérieures à l’ESSCA d’Angers, est originaire du Sud-Ouest, région dont il a gardé une chaleureuse pointe d’accent. Installé à Avrillé, au nord d’Angers, ce proche de Marc Laffineur, l’actuel maire de cette ville de la métropole angevine, il est directeur pour la France d’une entreprise américaine d’équipements industriels. En charge du numérique au Conseil Régional il était donc opportun qu’il participe, pour apporter son éclairage, à la troisième Connected Week qui se tenait à Angers en novembre dernier. Nous avons profité de l’occasion pour l’interpeller sur le concept de smart city et la manière dont la collectivité dans laquelle il siège s’investit dans cette démarche.
 
Pour cet élu en charge de l’économie numérique, l’intérêt pour la smart city est assez récent, puisque le Conseil région s’investit dans la notion de « smart territoire » et de « smart grid » depuis 2016 avec le lancement du cluster SMILE  (SMart Ideas to Link Energies). « Ce cluster concerne surtout les réseaux intelligents et notamment la fourniture d’énergie », précise Laurent Prétrot. « C’est un sujet extrêmement fort pour notre région et celle de la région Bretagne. C’est un élément structurant pour l’ouest français et fer de lance au niveau européen ».
 
A ce jour, SMILE c’est 300 membres et 61 projets lancés pour 200 millions d’Euros de budget. « C’est au niveau national une vraie compétence et un savoir-faire dès lors qu’on parle de smart city et de smart territoire », poursuit l’élu régional. « C’est un axe fort de notre politique ». 
 
Selon le représentant du Conseil Régional, qui avoue ne pas être un expert en matière d’énergie, il va désormais falloir que la collectivité ligérienne « passe à la vitesse supérieure, sachant que des actions et dispositifs sont déjà en route en s’appuyant sur un ensemble d’acteurs qui vont permettre d’irriguer les territoires de façon concrète. Il faut désormais entrer dans l’opérationnel ».

Des réseaux électriques intelligents à grande échelle

Laurent Prétrot et la collectivité ligérienne comptent sur la mise en oeuvre du Territoire Intelligent de la métropole angevine, en cours de développement, pour concrétiser des actions en matière de distribution énergétique. D'où sa présence lors de la Connected Week au cours de laquelle il était largement question du Territoire Intelligent Angevin « Ce qui se passe sur Angers va permettre de faire émerger les besoins et la façon avec laquelle on va pouvoir y répondre ».
 
L’élu ligérien a rappelé la position de la cité du Roi René sur le plan de l’IoT, « avec un ensemble d’acteurs de premier rang sur l’électronique avec une vrai centre de compétence ». « Tous ce gens sont pleinement engagés dans les mutations à venir sur ces territoires intelligents ».
 
Et de poursuivre : « à nous d’avancer et de passer sur le deuxième et troisième étage de la fusée pour faire en sorte que tout ceci devienne concret ».
 
Lauréat d’un appel à projet national, SMILE (SMart Ideas to Link Energies) c’est à dire « Idées intelligentes pour relier les énergies » est un projet collaboratif bi-régional déployé sur les Régions Bretagne et Pays de la Loire.
 
Lancé officiellement au printemps 2016, le projet SMILE s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle de la transition énergétique et de la croissance verte au niveau régional et national. La feuille de route régionale Transition énergétique adoptée par la collectivité ligérienne, fin 2016 intègre une action spécifique sur le déploiement de SMILE. 
 
L’objectif de Smile :  accompagner et soutenir le déploiement d’une série de grands projets industriels régionaux en lien avec les smart grids (systèmes énergétiques intelligents) dans une optique de valorisation des compétences à l’échelle européenne et mondiale. L’objectif des smart grids est d’obtenir une meilleure adéquation entre la production d’électricité renouvelable et sa consommation d’une part et la mise en place de plateformes de gestion des flux de données (internet de l’énergie), d’autre part. (source site web SMILE)




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation | Société


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire