Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Smartphoners, l’application qui vous incite à ne pas téléphoner au volant


Rédigé par le Mercredi 27 Juin 2018 à 16:53 | Lu 1010 fois


La Sécurité Routière l’évoque régulièrement dans ses spots TV et ses communiqués : l’utilisation d’un smartphone en conduisant multiplie les risques d’accident. Consciente du risque, suite à une expérience personnelle, une entrepreneuse italienne lance sur le marché français, l’application « SmartPhoners » laquelle incite les automobilistes à la conduite responsable tout en les récompensant pour leur prudence.


L'utilisation du téléphone au volant multiplie le risque d'accident par trois, selon la Sécurité Routière (photo Autoplus)
L'utilisation du téléphone au volant multiplie le risque d'accident par trois, selon la Sécurité Routière (photo Autoplus)
Chacun le sait, l’utilisation d’un téléphone mobile au volant, que ce soit pour téléphoner ou envoyer un message, présente un risque majeur. Et pourtant, malgré les systèmes main libre intégrés ou intégrables au véhicule, la possibilité de passage en mode avion afin de rendre toute connexion au réseau téléphonique impossible ou les paramétrages systèmes qui bloquent les téléphones dès lors que l’appareil reconnaît un déplacement en voiture, les conducteurs sont encore nombreux à saisir leur téléphone pour appeler, répondre ou composer un message.

Selon les statistiques de la Sécurité Routière, un accident corporel sur dix est dû à une conversation téléphonique au volant, le conducteur perdant toute concentration pendant qu’il converse, au risque de ne pas maitriser son véhicule en cas de problème inopiné. Et le risque est multiplié par 23 lorsque le conducteur envoie un SMS en conduisant. Et tout ceci malgré les sanctions lourdes appliquées par la police et la gendarmerie, lesquels peuvent repérer un conducteur utilisant son téléphone lors des contrôles de vitesse avec avec un radar type jumelle laser. 

C’est parce qu’elle a failli être heurtée par un camion sur l’autoroute, alors qu’elle était distraite au téléphone, qu’Olimpia Bolla, une entrepreneuse de Rome (Italie) a pris conscience de la gravité de la situation et a décidé de se lancer dans le développement de « Smartphoners », une application qui incite les conducteurs à ne pas utiliser leur téléphone pendant qu’ils conduisent. Et qui, par la même occasion, les récompense pour leur conduite responsable.

Lancée d’abord en Italie, en 2016, en collaboration avec la société NEXT ADV, une agence digitale italienne, l’application qui est soutenue par l’ACI (Automobile Club d'Italie), l’ANAS (Société nationale autonome des routes) l’AIFVS (l’Association italienne des familles de victimes de la route) et la World Road Association a déjà conquis plus de 30 000 automobilistes italiens. Grace à un partenariat avec Samsung Italie, l'application est désormais intégrée dans le nouveau smartwatch GEAR 3. Enfin, Smartphoners vient également de conclure un accord avec l’UNASCA (l’Association des écoles de conduite italienne) afin de présenter et de faire adopter l’application lors des cours de conduite auprès des futurs conducteurs.
 

Une application qui s’appuie sur le volontariat du conducteur.

« Aujourd’hui, Smartphoners est un acteur de la sécurité routière qui peut déjà s’enorgueillir de ses premiers résultats », affirme Olimpia Bolla. «  En Italie, Smartphoners c’est plus de 30 600 utilisateurs, 4 millions de kilomètres parcourus en toute sécurité, 240 000€ économisés en coûts sociaux, au moins 20 accidents de la route évités ». Des résultats encourageant qui viennent conforter la maturité de l’entreprise européenne et sa légitimité à se développer sur le marché français.

Pour utiliser l’application téléchargeable sur l’App Store et Google Play, l’utilisateur devra d’abord devenir membre de la communauté Smartphoners. Grace à un gros bouton rouge, bien visible dans le tableau de bord de l’application, le conducteur active volontairement la surveillance dès son départ et la déverrouille à son arrivée. Durant son trajet, il se voit attribuer une note à chaque comportement vertueux, ces derniers allant du respect des limites de vitesse jusqu’à l’abstinence téléphonique, tout acte de bonne conduite est récompensé sous forme d’attribution de points à chaque trajet et cumulés mensuellement. Ces points peuvent être transformés en bons d’essence allant de 10 à 500 € dans le cadre d’un concours lancé par la startup depuis le 18 juin. En parallèle, à partir de 500 km parcourus, l’utilisateur a la possibilité de remporter une remise de 10% sur la location de scooter, le moyen de transport vedette en Italie, auprès de « Cooltra.com », dans plusieurs villes d’Europe.

Si l’idée part d’un bon sentiment, elle demande toutefois a être perfectionnée. En effet certains messages n’ont pas été traduits en français et, pour l’avoir testé sur un iPhone, l'application doit rester affichée à l’écran car elle se coupe, en tache de fond, lorsqu’une autre application de navigation est utilisée (Waze, lors de notre test). L’application Smartphoners n’interrompt pas le réseau téléphonique, l’utilisateur ayant la possibilité d’utiliser, à tout moment, son téléphone. Dans ce cas un message s’affiche pour lui rappeler, à postériori qu’il a utilisé son téléphone. Un moyen de le culpabiliser et lui rappeler que l’action est dangereuse. Enfin les points ne sont pas attribués en fin de parcours, ils demandent une validation de la part de l’éditeur de l’application. Le paramétrage système du téléphone ou le mode avion sont plus efficace, mais ne rapportent pas de points.
 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 11:55 Papam, le terminal de paiement virtuel d’Afone

Startups et innovation | L'actu de la Smart City | Avis d'expert






L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30






Suivez-nous
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire