TACTIS accompagne les projets qui font évoluer les services aux usagers et l'attractivité des territoires


Rédigé par le Mercredi 23 Septembre 2020 à 10:32 | Lu 962 fois


Société d’ingénierie et de conseil dans l’aménagement numérique du territoire, TACTIS intervient des projets de réseau jusqu’au projets de services et d’usages qui profitent de la transformation digitale pour faire évoluer les services aux citoyens et développer l’attractivité économique des territoires. Entretien avec Stéphane Lelux, président / CEO de TACTIS lors du tour de France des Territoires Connectés, lancé dernièrement à Angers par Infranum, structure dont il est Président de la Commission Internationale.


Stéphane Lelux, président / CEO de TACTIS
Stéphane Lelux, président / CEO de TACTIS
Membre de la Fédération InfraNum structure d’accompagnement au Plan France Très Haut débit qui regroupe plus de 200 entreprises, du bureau d’études, aux opérateurs, intégrateurs, équipementiers, fournisseurs de services, … la société d’ingénierie et de conseil TACTIS était naturellement présente lors lancement du Tour de France des Ateliers des Territoires Connectés, le 10 septembre à Angers. D’autant que son président, Stéphane Lelux, préside aussi le groupe de travail international à l’export de la filière numérique.
 
« Dans Infranum, TACTIS intervient plus précisément dans deux commissions : la commission export et la commission liée aux territoires connectés », précise Stéphane Lelux. « Pour les territoires connectés on travaille à la fois sur la dimension technique de la transformation des territoires avec les objets connectés que l’on voit émerger, mais aussi sur les questions de données et de leur protection ainsi que sur les outils d’hypervision et de jumeau numérique (modélisation des territoires – NDLR) ».
 
TACTIS travaille également sur les plateformes citoyennes, « des outils qui permettent d’interagir entre les services d’un territoire et les populations », et qui permettent à l’entreprise d’avoir une vision plus citoyenne de la ville intelligente.
 
« La notion d’intelligence comme chacun le sait, est très vague. Il n’y a pas vraiment de règle. Elle est différente d’un territoire à l’autre. On n’a pas un Larousse qui dit si vous cochez ces douze cases là, vous devenez une ville intelligente », confie Stéphane Lelux.  « On a une diversité de problématiques et d’histoire qui vont faire que la façon d’aborder, par une ville, la transformation avec les outils digitaux, feront que cette ville aura progresser et l’on pourra dire qu’elle est devenue plus intelligente et performante ».
 
« Ce qui est intéressant dans la démarche angevine, c’est la typologie de contrat mise en place »

 Mais pour Stéphane Lelux, l’intelligence se situe surtout « chez les hommes et les femmes qui constituent ces territoires, dans l’interaction entre les différents acteurs, le numérique n’étant qu’un vecteur au service de ces interactions ». 
 
Et pour ce dernier, une ville qui réussit sa démarche en matière de Smart City, « c’est une ville qui est beaucoup plus à l’écoute de ces interactions avec ses citoyens et les agents des territoires et qui évolue en tirant profit de ces technologies par rapport à ses atouts et son histoire ».
 
Et Angers dans tout cela ? Puisque cette tournée des Ateliers des Territoires Connectés commençait à Angers, ville qui s’est engagée dans une démarche importante de Territoire intelligent il semblait intéressant d’avoir l’avis de l’expert qu’est Stéphane Lelux, sur le sujet. 
 « La démarche angevine démarre. Il faut donc la saluer. Ce qui est intéressant dans la démarche angevine, c’est la typologie de contrat qui a été mise en place, tout à fait innovante », souligne le Président de TACTIS. 
 
Pour ce dernier, le contrat de Performance Globale est une nouvelle forme de contrat qui devrait faire école et probablement se développer dans les prochaines années. « Sans porter de jugement sur ce contrat, ce qui est intéressant c’est la nature de relations qui en émergera puisque celui-ci est basé sur la recherche de résultat global à obtenir par rapport à une thématique (énergie, mobilité, environnement), ce qui n’était pas le cas auparavant. Ce résultat est rendu possible par la technologie ». 
 
Pour Stéphane Lelux, « Angers va défricher, tout comme Dijon qui en était le précurseur, ce type d’interactions entre les métiers et on verra à l’échelle de territoires à taille humaine, 100 à 200 000 habitants, si ces projets apporteront des modifications profondes de qualité de vie, de services aux usagers et d’attractivité ». C’est d’ailleurs dans cette étape que s’engage désormais la métropole d’Angers.
 
TACTIS accompagne une des entreprises du consortium lauréat de la démarche angevine. Stéphane Lelux sera donc très attentif à l’évolution de ce projet, qui porte tout de même sur douze ans, comme il l’a rappelé et qui sera amené à évoluer sans aucun doute. 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire