Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Territoires Fédérateurs : restaurer le dialogue entre les collectivités et leurs administrés


Rédigé par le Mercredi 7 Février 2018 à 11:07 | Lu 554 fois


La démocratie représentative locale, telle que nous la connaissons, vit-elle ses dernières heures en France ? La crise de confiance qui s'instaure entre les citoyens et leurs représentants et les difficultés pour ces derniers à mener à bien leurs missions de service public, pourraient en venir à bout. Aidés par des plateformes de démocratie participative, les élus veulent remettre le citoyen au cœur du débat. Ce sera le cas avec « Territoires Fédérateurs », une initiative lancée par la startup « Civocracy » en collaboration avec plusieurs collectivités françaises.


Photo d'illustration - Atelier citoyen sur l'île de Nantes (44) (Photo Jean-Dominique Billaud/Samoa)
Photo d'illustration - Atelier citoyen sur l'île de Nantes (44) (Photo Jean-Dominique Billaud/Samoa)

Ce n'est plus un fait nouveau, mais il a tendance à prendre de l'ampleur. Les citoyens français, certes éternels râleurs et pour cause parfois, ne supportent plus d'élire des représentants sur la base d'un programme qui correspond pas à leurs aspirations, et qui n'en font qu'à leur tête une fois en place. Dès lors, le discours devient inaudible, le fossé se creuse et la gouvernance devient quasiment impossible, notamment pour les élus locaux.

Pour résoudre ce problème, il apparaît évident de « réinvestir le citoyen dans la construction de son territoire », comme l'affirme Chloé Pahud, co-fondatrice de la start-up et de la plateforme de démocratie participative éponyme : « Civocracy ».

Cette plateforme qui se présente comme une réponse à la crise de représentativité des vieilles démocratie, et le mot n'est certainement pas trop fort, s'est fixée pour objectif de restaurer le dialogue entre les collectivités et leurs administrés et aux citoyens de s'engager activement sur leur territoire. Ne plus laisser carte blanche aux élus, mais au contraire les aider à mener à bien leur mission, dans le cadre d'une véritable action d'intérêt général, à laquelle chacun peut participer.

« Notre plateforme est un nouveau lieu légitime, sur lequel les individus se sentent moins isolés, plus écoutés, tout en aidant leur territoire à prendre les meilleurs décisions », appuie Chloé Pahud. Mais cette plateforme qui tente de se distinguer par rapport aux autres, ne s'adresse pas seulement aux citoyens non élus, mais aux élus eux-mêmes, en renforçant les missions de la collectivité territoriale. « Pour cela nous les accompagnons en sensibilisant les agents à la démarche et en organisant des temps d'échange ».

Si cette plateforme numérique peut contribuer à réduire la fracture entre élus et habitants, si tant est que ces derniers puissent y avoir accès, « chaque territoire a des défis communs. Il y avait donc pour nous une vraie valeur ajoutée à les faire avancer ensemble pour les résoudre et instaurer de nouvelles pratiques », souligne la co-fondatrice de Civocracy. C'est en partant de ce constat qu'est né le programme « Territoires Fédérateurs ».
 

« Les collectivités innovent et renouvellent la façon dont elles répondent à leur mission mission de service public »



Ce programme d'accompagnement d'une durée initiale de 10 mois, sur la base d'une démarche de démocratie citoyenne numérique, a été initié par Civocraty, en collaboration avec la communauté urbaine de Strasbourg, la Communauté d'agglomération du Sud-est Toulousain, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la collectivité territoriale de Guyane. Il s'agit pour les organisateurs de faire prendre conscience à chaque collectivités de l'universalité des difficultés rencontrées et donc des solutions communes qui peuvent être trouvées, notamment dans la manière dont elles abordent leurs relations aux citoyens non élus.

«  Ce que nous souhaitons aux différentes collectivités c'est d'oser la participation citoyenne numérique en sachant que la participation çà s'apprend ensemble, avec des experts, des pairs et surtout des citoyens », déclare Héloïse Le Masne, responsable du programme. «  Non seulement les collectivités anticipent un mouvement qui devient obligatoire avec un renforcement des efforts en matière de transition numérique et de cohésion des territoires, mais en plus elles innovent et renouvellent la façon dont ils répondent à leur mission de service public ».

Pour ses initiateurs, « Territoires Fédérateurs », est la première brique d'un mouvement sociétal qui devrait permettre de restaurer de la confiance en faisant des collectivités territoriales une acteur local central, avec des élus et des agents sensibilisés, formés, dont la participation citoyenne est la pierre angulaire. « Ils pourront ainsi anticiper les évolutions et besoins futurs de la population, tout en s'appuyant sur un réseau de soutien », concluent les gestionnaires de Civocracy.

Pour en savoir plus sur Civocraty : www.civocracy.org




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Startups et innovation | L'actu de la Smart City | Avis d'expert


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire