Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Transition énergétique : CoWatt organise la production locale d’énergie en mode collaboratif


Rédigé par le Vendredi 27 Avril 2018 à 21:48 | Lu 631 fois


Face au réchauffement climatique qui se fait chaque jour plus menaçant pour la planète et la quasi obligation de se tourner vers des énergies renouvelables, des citoyens s'organisent, appuyés par des structures engagées dans la transition énergétique. C’est le cas de CoWatt, une entreprise citoyenne implantée en région des Pays-de-la-Loire, dont la mission principale est d’aider les usagers à devenir producteurs de leur énergie.


Le groupe CoWatt (photo CoWatt)
Le groupe CoWatt (photo CoWatt)
La transition énergétique c’est l'affaire de tous : la coopérative régionale CoWatt donne à chacun la possibilité d'y participer » ont lancé fin Février, aux personnes potentiellement intéressées, les animateurs de l’Atelier Citoyen, un collectif installé sur le territoire de la commune nouvelle de Brissac-Loire-Aubance, au sud d’Angers (Maine-et-Loire). « Pour développer la production photovoltaïque, unissons nous, trouvons des toits et un peu d'argent : CoWatt s'occupe du reste... ».

Pour le collectif, déjà très impliqué dans des actions de protection de l’environnement, comme le broyage de végétaux, il s’agissait de recenser les personnes susceptibles de partager le toit de leur habitation pour l’installation de panneaux photovoltaïques en mode partagé. Une sorte de « cotoiturage ». Fin mars ils étaient trente à se montrer intéressés et neuf ont déjà proposé leur toit.

La société citoyenne d’énergie solaire Cowatt a été créée en septembre 2017 à Nantes, par les associations ligériennes Alisée et Elise, deux structures de sensibilisation à la maitrise de l'énergie et à l’environnement. Cette initiative qui vise à relocaliser la production d’énergie, repose sur un double constat : certains souhaitent installer des panneaux solaires sur leur toiture mais n'en ont pas les moyens et d’autres ont un peu d'argent de côté et veulent l'investir dans l'énergie renouvelable.

« On est persuadés que la transition énergétique se fera avec les citoyens », explique à Notre planete.info Julien Bouron, cofondateur de l'entreprise. « Les citoyens, en France, ont les moyens de financer cela. Il y a plus de 5000 milliards d'euros de coté, placés en fonds de pension et sur comptes bancaires ». 

Le choix aurait pu se porter sur le financement de parcs éoliens ou de fermes photovoltaïques citoyennes. « On voulait réussir à lancer une dynamique en zone urbaine », poursuit le co-fondateur. Après analyse le concept choisi est donc celui du partage de toitures, mises à disposition par les citoyens, constituant autant de micro sites de productions, en mode collaboratif.

En mutualisant l’investissement et l’exploitation des installations, l’entreprise permet la réalisation de projets portés par des communautés locales, ainsi que le partage des risques et des bénéfices, tout en assurant le lien de confiance entre les citoyens candidats au partage de leur toiture et les professionnels qui réalisent l’installation.

Cette initiative qui fait désormais école, permet aux habitants de la Région des Pays de la Loire de ne plus être spectateurs, mais vraiment acteur de la transition énergétique, en devenant producteur de l’énergie dont chacun à besoin, diminuant d’autant le recours à des énergies fossiles.
 

Augmenter la part des énergies renouvelables et relocaliser la production

CoWatt, Société par Actions Simplifiée (SAS) ou chaque actionnaire compte pour une voix, selon le principe des coopératives, poursuit deux objectifs principaux : sensibiliser chaque citoyen à la question de la transition énergétique et permettre aux citoyens de la région qui le souhaitent de participer au développement des énergies renouvelables sur leur territoire.

Des communautés de citoyens se constituent sur le territoire via CoWatt, chaque membre de ces communautés investit à hauteur de ses moyens en achetant une ou plusieurs parts de 100 € pour financer des installations sur un ou plusieurs toits. C’est dans cette démarche que s’est inscrit l’Atelier Citoyen de Brissac-Loire-Aubance. L’entreprise CoWatt gères les questions techniques et prend en charge les démarches administratives et juridiques.

Pour l’entreprise citoyenne nantaise il s’agit d’augmenter la part des énergies renouvelables qui ne présentent que 10 % de la consommation nationale et de produire de l’énergie localement. « Les Pays-de-la-Loire produisent seulement 6 % de l’énergie consommée ce qui veut dire que 94 % de notre énergie est importée, d’autres régions et surtout de l’étranger », appuient les dirigeants de CoWatt. Ces derniers se sont fixés pour objectif d’équiper 1000 toitures en 10 ans pour 7 000 Kw de puissance installée.

Pour en savoir plus : https://cowatt.fr



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation






L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    






Suivez-nous
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire