VEOLIA et les élèvent ingénieurs de l’EIVP repensent la ville de l’après Covid


Rédigé par le Vendredi 9 Juillet 2021 à 17:24 | Lu 1830 fois


La pandémie n’est pas encore terminée, et repart même à la hausse avec le variant Delta, mais déjà des structures travaillent sur la ville d’après, qui selon toute vraisemblance ne pourra pas être vue comme d’aucuns l’imaginaient. C’est le cas du Groupe Veolia qui s'est associé avec l’École des Ingénieurs de la Ville de Paris, dans le cadre d'une semaine de l'innovation, pour repenser la ville après la Convid-19.


Les élèves ingénieur.es de l'EIVP en pleine réflexion (Photo EIVP - VEOLIA)
Les élèves ingénieur.es de l'EIVP en pleine réflexion (Photo EIVP - VEOLIA)
Du 17 au 20 mai dernier, à l’occasion de la « Semaine Innovation-Entrepreneuriat », les élèves ingénieurs de l’EIVP (Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris) ont bénéficié de l’accompagnement d’entrepreneurs, architectes-urbanistes, professionnels de l’innovation et du génie urbain du groupe Veolia, acteur de la transformation écologique, et de la Ville de Paris. Il s’agissait de les aider à réaliser leur projet entrepreneurial visant à repenser la ville après la pandémie dans une démarche de transformation écologique.  
 
« Il est primordial, dans un monde urbain en profonde redéfinition suite à la crise sanitaire en cours, d’intégrer au cursus d’ingénieur, qui plus est en génie urbain, les bons outils pour faire émerger des solutions via des projets de start-ups, d’association ou d’entreprises sociales et solidaires en les initiant à la définition de usages et des besoins avant d’envisager la conception », déclare Franck Jung, Directeur de l’EIVP. « Cette semaine de l’innovation s’intègre ainsi parfaitement à notre récente réforme du cycle ingénieur·e qui vise à développer ce type d’approche ». 
 
Pour les organisateurs de cette semaine de l’innovation les défis de la Covid-19 ont rendu indispensable l’émergence d’une ville plus résiliente et écologique, moins exposée aux risques sanitaires. Pendant la semaine, les élèves ingénieur.es de deuxième année de l’EIVP se sont appuyées sur l’expérience de professionnels de la transformation écologique et sur leurs acquis pour mettre en œuvre le Design Sprint : une méthodologie qui vise à répondre à une problématique d’ingénierie à partir d’un prototype testé auprès d’utilisateurs. 
À l'issue de la semaine, 16 équipes d’étudiants ont présenté leurs projets devant un jury d’experts, au cours d’une cérémonie de clôture qui a récompensé les deux meilleurs projets et a décerné deux prix coup de cœur du jury. 
 
Le premier prix a été attribué au projet WELL C' HOME : un projet d' « onboarding game » facilitant l'intégration des nouvelles et nouveaux salariés impactés par le télétravail. 
 
Le second prix a été attribué à MASK HAS BIN : projet d’expérimentation, sur le parvis de la Défense, d’une collecte intelligente de masques dans un conteneur intégrant un processus de désinfection en vue d’une revalorisation. Ce projet passe par la sensibilisation du public aux enjeux environnementaux liés aux masques jetables dans un lieu comptabilisant jusqu’à 5000 passages par heure. Pour les étudiants il s’agit d’aller au-delà de la simple collecte pour encourager la revalorisation. Le point de collecte contiendrait un système de désinfection des masques avec notamment une application, encourageant le dépôt des masques via un système de points attribués à chaque usager. 
 
Deux projets coup de cœur ont également retenu l’attention du jury :
 
PROX'EAT : une application collaborative permettant de commander un repas « maison » chez son voisin ou de de vendre ses petits plats à ses voisins 
 
NEIGH BEEZ' : application géolocalisée destinée à faciliter le rapprochement entre voisins via l’échange de services.
 
Pour Jean-Marie Lambert, Directeur Général des ressources humaines de Veolia : « L’innovation permanente représente un levier pour que la transformation écologique devienne une réalité. Chez Veolia, nous concevons nos solutions avec comme objectif l’impact maximal qu’elles peuvent apporter à l’ensemble des parties prenantes : c’est cet esprit que nous voulons transmettre aux étudiants ». 

 

Bon à savoir
L’EIVP, (École des Ingénieurs de la Ville de Paris), est située dans le 19ème arrondissement de Paris. C’est la Grande École d’Ingénieur·e·s du Génie Urbain, la référence en matière d’enseignement et de recherche sur les thématiques d’aménagement et de management durable des villes. En 2020, elle a cofondé, avec l’EAVT, l’ENSG, l’ESIEE, l’IFSTTAR et l’UPEM, l’Université Gustave Eiffel. Chaque année, l’EIVP diplôme plus de 150 professionnels dont 110 ingénieur·e·s qui feront les villes de demain avec une approche transversale des projets urbains. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Règlementation | Consommation | Société


vignette adhésion Banniere Don