Viktor : un coussin connecté qui rompt l’isolement des seniors


Rédigé par le Mercredi 12 Février 2020 à 17:24 | Lu 6747 fois


Dans le domaine du numérique et de la santé il reste encore beaucoup à faire pour les plus âgés, pour lesquels les objets connectés sont parfois difficiles d’accès. Viktor un coussin connecté, imaginé par la société niçoise Fingertips, et désormais co-développé avec l'opérateur Orange, répond à la demande en favorisant le lien social, entre nos ainés et leur entourage.


Un coussin intelligent, à la fois douillet et bourré de technologie (photo Fingertips)
Un coussin intelligent, à la fois douillet et bourré de technologie (photo Fingertips)
C’est certain, les plus vieux qui n’ont pas été bercés avec les écrans connectés à internet depuis leur plus jeune âge rencontrent quelques difficultés lorsqu’il s’agit d’utiliser les produits « high-tech » censés nous faciliter la vie. Ce qui crée une fracture sociale difficile à combler d’autant que les plus vieux sont souvent isolés et en situation de handicap. S’ils ne sont pas vraiment formés aux nouveaux outils technologiques ils font partie de ceux qui en auraient certainement le plus besoin. Ne serait-ce que pour réduire la notion d’isolement. 
 
Selon le baromètre du numérique 2019, 19 % des personnes âgées de 60 à 69 ans et et 42 % des plus de 70 ans plus n’utilisent jamais Internet, souvent par manque de connaissances. Certains n’ont d’ailleurs ni ordinateur, tablette ou même téléphone intelligent. Dans le même temps, selon l’Insee, le nombre de seniors en perte d’autonomie pourrait passer de 2,5 millions en 2015, à près de 4 millions en 2050, soit une hausse de 60 % sur la période.
 
« La situation d’exclusion numérique frappe encore plus les personnes en perte d’autonomie, pour lesquelles les aidants recherchent des solutions adaptées », explique Stéphanie Lazaroo, directrice innovation seniors au sein de la Direction engagement sociétal et accessibilité d’Orange. « Lorsqu’on a vu le coussin Viktor lors du salon parisien Vivatech, nous avons constaté qu’il était extrêmement facile d’utilisation et qu’il pouvait lever cette barrière technologique pour les seniors et les personnes en perte d’autonomie », ajoute Franck Humily, directeur autonomie chez Orange.
 
Le coussin Viktor, une grosse télécommande sur laquelle on peut se reposer et surtout se connecter à bon nombre de service à pris forme en 2019 sous la forme d’un banal coussin comme celui que tous les ainés ont sur leur canapé pour décorer et éventuellement s’appuyer. 
 
A l’origine, son créateur, Alain Tixier de la société Fingertips (littéralement « du bout des doigts »), cherchait une solution pour sa mère afin de lui permettre d’accéder à beaucoup de services, sans que cette dernière ait besoin d’une connaissance particulière en matière d'informatique et d’objet connectés.  
 
« L’idée c’est d’améliorer la qualité de vie des personnes en perte d’autonomie, en mettant à leur portée toutes les actions du quotidien », Alain Tixier, que nous avions rencontré lors du dernier CES de Las Vegas (Nevada). « Notre objectif de favoriser le bonheur de la personne à son domicile et dans le même temps limiter les séjours à l’hôpital ou en maison médicalisée ».  
 

Etudié pour simplifier au maximum l’accessibilité de séniors

Médaille d’or du Concours Lépine en 2017, Viktor donne accès à un système de visioconférence pour converser avec les proches, un service de messagerie simplifiée pour communiquer avec les proches et les aidant, un système de partage de photos, un agenda électronique dans lequel sont consignés tous les rendez-vous utiles. Et en plus un service de divertissement (films, musique, livres audio) géré par Fingertips.
 
Chaque service ou fonction est accessible depuis une icône de grande taille et suffisamment évocatrice, placée sur la face arrière du coussin. Une simple pression de la main permet, grâce à une plaque sensitive, placée à l’intérieur du coussin, de lancer l’application sur le téléviseur de l’utilisateur. On ne peut pas faire plus simple…
 
L’interface a été étudiée pour simplifier au maximum l’accessibilité de séniors souffrant de problèmes de vue ou de douleurs articulaires et relever ce défi, Fingertips et les équipes d’Orange ont fait appel à des spécialistes de l’ergonomie pour choisir la mousse de rembourrage la mieux adaptée. L’ensemble résiste aux chocs tout en restant léger, comme un simple coussin, tout en restant connecté par une connexion Bluetooth Low Energy à la Viktor Box. Cette dernière se connecte de manière automatique à Internet et au téleviseur. A ce titre Fingertips a pu bénéficier de l’expertise des équipes d’Orange et faire en sorte que le coussin soit également compatible à l’Airbox 4G en cas de problème de connexion au réseau internet filaire. 
 
Après une phase de test dans des structures d’accueil spécialisées et des expérimentations à domicile, le coussin Viktor est désormais disponible dans 30 boutiques Orange en France métropolitaine. 
 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation | Société


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire