smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Avec Pavic, la Smart City c'est bel et bien notre quotidien


Rédigé par le Samedi 28 Janvier 2017 à 15:25 | Lu 423 fois


Née de la volonté de faire d’Angers un terrain d’expérimentation pour les entreprises qui envisagent de s’investir dans la Smart City, l’association Pavic s’est fixée pour objectif de favoriser le travail partagé, la mise en réseau des acteurs numériques, la formation, ainsi que les échanges et la valorisation des projets innovants qui contribuent à son objet. Qu'en pense le maire d'Angers ?


L'hotel de Ville d'Angers
L'hotel de Ville d'Angers
En accueillant la Cité de l’Objet Connecté, en obtenant le label Angers French Tech – IoT Tech, Angers et son territoire ont carrément fait le choix d’être aux avant-postes de la révolution numérique », affirme le Sénateur maire d'Angers Christophe Béchu. S’appuyant sur les entreprises locales dont certaines ont une portée internationale, les écoles supérieures dédiées à l’électronique et aux objets connectés, le maire et président de l’agglomération angevine, a fait de la ville qu’il administre une ville d’expérimentation en matière d’Internet des objets. Un terreau fertile que cultive la collectivité, mais aussi Angers Smart City Platform (Pavic) dont elle est membre, pour les entreprises qui trouveront sur place les moyens pour développer leurs projets en matière de ville intelligente. 
 
Pour les maire, « les objets connectés ont déjà pris place dans la ville ». Ils permettent de fluidifier les transports et le trafic automobile dans la ville, d’optimiser le ramassage des déchets, d’améliorer l’éclairage public,  détecter les fuites d’eau, enregistrer le taux de satisfaction des habitants, … « A Angers, la Smart City n’est pas une vague idée de ce que sera la ville de demain », poursuit le Sénateur-maire. « C’est bel et bien notre quotidien ».
 
Angers a tous les atouts en main pour devenir une référence incontournable en matière de Smart City
 
Avec l’arrivée de nouvelles entreprises, la création de startups, la mise en œuvre de la Wise Factory  (West Intelligent Systems and Electronics), la Ville d’Angers et sa communauté urbaine se sont délibérément engagées dans l’écosystème numérique, en amplifiant même les investissements. « Si vous êtes un entrepreneur ou une startup qui innove, n’ayez pas peur de prendre des risques, sachez que vous nous trouverez toujours à vos côtés », appuie Christophe Béchu.

 

Le Sénateur-Maire d'Angers, Christophe Béchu, lors du Forum " l'objet connecté au service de la Smart City",  organisé par l'association Pavic, le 9 juin 2016.

 

 Propos équivalent pour Jean-Pierre Bernheim, Vice-Président d’Angers Loire Métropole et Vice-Président de PAVIC. « Angers a tous les atouts en main pour devenir une référence incontournable en matière de Smart City ».  
 
Désormais labellisé écosystème French Tech pour l’Internet des objets (IoT), Angers compte 900 entreprises petites et grosses, dans le domaine de l’électronique et du numérique, lesquelles emploient près de 7000 personnes. Soit le double de ce qu’employait à son apogée la société CII Honeywell Bull, l’un des plus gros employeurs du secteur de l’informatique du bassin industriel angevin entre 1960 et 1996.
 
« La Cité de l’Objet Connecté est un accélérateur industriel unique en Europe », n’hésite pas à dire Jean-Pierre Bernheim. « Les collectivités sont aux cotés des entrepreneurs. C’est pour créer des passerelles entre tous les acteurs et fluidifier la mise en place de projet, que nous avons participé à la mise en place d’Angers Smart City Platform ».
 
 Le prochain Word Electronics Forum qui se tiendra à Angers en octobre 2017, devrait amplifier le mouvement et mettre la ville d’Angers en orbite autour de la planète numérique. 

PAVIC en bref

Les membres fondateurs de Pavic sont issus de 3 collèges :
  • le collège des institutionnels parmi lesquels on retrouve la Ville d’Angers, Angers Loire Métropole et la CCI de Maine et Loire
  • le collège académique avec les écoles d’ingénieurs d’Angers : ESEO, ESAIP et ISTIA
  • le collège des entreprises : Groupe Lacroix, Octave, WiFi Lib (Afone infrastructure). D’autres entreprises, représentant d’école, enseignants, élus, ont rejoint l’association.
L’association est gérée par Eric Groud (président), Jean-Pierre Bernheim (Vice-Président), Michel Perrinet, PDG d’Octave SA et délégué territorial Angers French Tech (Secrétaire) et Alexis Todoskoff, Responsable Relations entreprises à l’ISTIA (Trésorier).

Angers Smart City Platform (Pavic) vise à accélérer la réalisation d’expérimentation en matière de Smart City. 



Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 7 Janvier 2017 - 17:18 Pavic au CES 2017 à Las Vegas

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Avis d'expert











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté