Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Habitat connecté : Konyks d’Apynov vous facilite la vie


Rédigé par le Vendredi 8 Mars 2019 à 14:55 | Lu 730 fois


Piloter l’éclairage de sa maison d’un clic ou à la voix c’est désormais à la portée de tous. Il suffit d’un smartphone ou d’un assistant domestique et surtout des appareils connectables pour se lancer dans l’aventure de la maison connectée. La jeune entreprise française Apynov simplifie la vie des installateurs en proposant les matériels simples d’utilisation et les tutoriels pour la programmation des automatismes. Que demander de mieux.


Un smartphone suffit pour devenir maitre de l'éclairage dans la maison (photo adobe stock)
Un smartphone suffit pour devenir maitre de l'éclairage dans la maison (photo adobe stock)
Piloter l’allumage de ses luminaires à la voix grâce à un assistant domestique (Google Home ou Amazon Echo ), ou d’un simple clic sur un téléphone intelligente, « c’est à la portée de tout le monde », revendiquent les dirigeants de d’Apynov, une société de Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne). Cette jeune entreprise créée en 2016 par Olivier Medam, un ex-manager chez Honeywell, Dell, Fujistu-Siemens, Also, Conforama, qui propose une gamme complète d’appareils connectés, s’est fixée pour objectif de « connecter la maison avec des appareils Wi-Fi simples, utiles et accessibles à tous ». 
 
« Quand on est assis dans le canapé et que l’on a oublié d’éteindre la lumière de la salle à manger, il est plus aisé de dire : Alexa, éteint la lumière de la salle à manger, que de se lever », explique le dirigeant de d’Apynov. Et que dire des éclairages qu’on oublie régulièrement d’éteindre en allant se coucher ? Sans oublier les personnes à mobilité réduite, pour lesquels cet appareillage est loin d’être un gadget.
 
Rendre sa maison ou son appartement connecté est donc devenu simple, abordable et surtout très pratique. Avec des interrupteurs, ampoules, télécommandes d’appareils multimédias, les assistants domestiques qui connaissent un succès grandissant prennent alors tout leur sens. Plus besoin de chercher l’interrupteur, plus besoin de se déplacer, la voix suffit à piloter toute la maison. Et en plus du pilotage, de multiples scénarios peuvent être installés pour éteindre les lumières en cas d’oubli, ou les allumer de manière aléatoire en cas d’absence dans le but de simuler une présence pour éloigner les cambrioleurs. 

Des petits appareils qui contribuent à réduire la consommation d’électricité

Accessible, mais faut-il pour cela savoir préparer les automatismes de pilotage des différents appareils. Plus que de vendre ces appareils connectés par l’intermédiaire du réseau WiFi de la maison, la société Apinov va plus loin en proposant des didacticiels qui permettront aux utilisateurs de comprendre comment éteindre toutes les lumières d’un seul coup, les allumer quand la nuit tombe ou quand une personne entre dans une pièce. 
 
 « La lumière est le premier élément évident à connecter », précise Apynov. « En allant se coucher, on oublie systématiquement d’éteindre une lumière quelque part. On gagne alors en efficacité à pouvoir tout éteindre à la voix ». Ou encore, « la nuit, votre fille de trois ans est en panique parce qu’elle se réveille dans l’obscurité, disposer d’une veilleuse qui s’allume automatiquement le soir et s’éteint le matin va éviter de réveiller les parents ». 
 
Pour pouvoir rendre sa maison connectée il suffit d’acquérir les matériels distribués par Apinov sous la marque Konyks, directement sur le site web de l’entreprise ou auprès des revendeurs agréés (Boulanger, Fnac Darty, Leroy Merlin, Castorama, Ldlc, Amazon, Rue du Commerce, …). Une ampoule LED Konyks Antalya coûte 24,90 euros pour chaque luminaire, la prise Priska Mini est 22,90 euros pour les lampes reliées à une prise de courant. On peut également remplacer les anciens interrupteurs par un Interi à 39,90 euros. 
 
Outre le fait de simplifier la vie, ces appareils connectables permettent de réaliser des économies substantielles en coupant les appareils électroniques en veille, TV, box internet, … quand on quitte la maison, ou à distance, afin de ne pas consommer de l’électricité inutilement. Tous ces petits appareillages sont également pilotable grâce à une application installée sur smartphone, laquelle permet également de suivre la consommation des appareils en veille ou allumés. Le pilotage par Alexa sur Amazon Echo, passe par l’activation du « skill » Konyks correspondant. Un usage simple pour une utilisation efficiente de l’électricité domestique. 

Outre l'éclairage, l'entreprise propose également des détecteurs d'ouverture, des caméras de surveillance intérieure, ou encore des appareils pour contrôler et réguler le chauffage.
 
Pour en savoir plus : www.apynov.com




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire