Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Square Saint-Louis à Bordeaux, un projet immobilier qui place l’humain au coeur du projet


Rédigé par le Mardi 22 Octobre 2019 à 08:57 | Lu 915 fois


On peut être une filiale d’un groupe de la grande distribution, le groupe Mulliez, et s’intéresser à la dimension sociale, citoyenne et environnementale de l’aménagement urbain. C’est le cas de NODI un nouvel acteur du développement immobilier qui a fait ses premières armes à Lille, siège du groupe, et qui mise sur l’ancrage territorial des projets sur lesquels la société s’investit. Un exemple dans le quartier des bassins à flots de Bordeaux, un quartier industriel de Bordeaux en pleine reconversion.


Un des ensembles immobiliers prévus sur le square Saint Louis (Faye Architectes et Nadau Architecture)
Un des ensembles immobiliers prévus sur le square Saint Louis (Faye Architectes et Nadau Architecture)
Créée en 2016 à Lille, NODI, filiale du groupe de grande distribution Mulliez (Auchan, Boulanger, Décathlon, Leroy Merlin...) est un nouvel acteur immobilier urbain qui mène des projets mixtes (habitat, commerce, urbain) recréant des lieux de vie sur des sites industriel en reconstruction. La particularité de ce nouveau développeur de programme immobilier est d’intégrer de prendre en compte les impacts environnementaux et sociétaux. Et ceci dès la phase chantier. La force de NODI réside dans sa capacité à fédérer des acteurs du monde économique, associatif, public afin de contribuer à l’émergence d’une véritable « culture de l’habitat » et de placer l’humain au cœur de tous les projets.

L’histoire de NODI a débuté en 2016 par la reconversion de la Maillerie à Lille, un ancien site industriel de la filature et vente de produits de mode et décoration des 3 Suisses. A la fois promoteur, aménageur, structure foncière et animateur de quartier, NODI exprime sa singularité en matière d’aménagement immobilier en construisant des ensembles qui s’adaptent aux usages.

« Notre équipe est constituée de personnalités audacieuses, curieuses et créatives qui mettent leurs talents au service de projets innovants et différenciant », explique Benoit Cazales, responsable NODI Sud-Ouest. « Notre objectif est de créer des lieux de vie épanouissants et durables pour les Hommes qui favorisent la mixité intergénérationnelle, la mixité sociale et le bien vivre ensemble. Acteur des mutations urbaines, nous agissons en citoyens et professionnels responsables, en réinventant des lieux de vie et en ramenant la nature en ville ».

C’est au sein de l’ancien site industriel de la SMAC, une entreprise du bâtiment spécialisée dans l’étanchéité des toitures terrasses, que l’aménageur nordiste récemment installé aussi à Bordeaux, va implanter, en partenariat avec le promoteur immobilier Linkcity, un nouvel îlot unique dans sa philosophie d’aménagement urbain. Celle-ci mélangera logements, résidence étudiante, commerces, locaux à vélos, jardins partagés en toiture ainsi qu’une salle commune qui accueillera des évènements sportifs et culturels.

Situé au croisement du cours Louis Fargue et de la rue Jean Hameau, ce futur lieu de vie est proche de zones d’activités dynamiques (Ravezies, les bureaux du Lac, le centre commercial Bordeaux Lac...) et au cœur du nouveau lieu de plaisance urbain des Bassins à flot. Un emplacement stratégique pour qui veut s’installer dans la capitale de la région Nouvelle Aquitaine et qui disposera d’un accès direct aux transports en commun bordelais et aux commerces de proximité, avec une priorité à la mobilité douce. « Le Square Saint-Louis veut encourager le retour de la nature en ville et ajoutant du confort de vie à cette composition urbain en en visant notamment une labellisation Biodivercity », précise l’aménageur.
 
« L’une des volontés principales dans la composition du Square Saint Louis, est la recherche d’un parfait équilibre entre le monde végétal et l’architecture »

Le projet Square Saint-Louis se décline en une architecture contemporaine et respectueuse de l’élégance bordelaise, tout en rehaussant le patrimoine résidentiel de la ville. Du T2 au T5, les 120 appartements et 130 studios étudiants se distinguent par des plans bien pensés, fonctionnels et confortables, chacun d’eux étant prévu avec une loggia terrasse, en plus d’un jardin potager partagé sur le toit de la résidence étudiante.

L’îlot offre également une salle commune, lieu de rencontre des habitants, pour accueillir des activités ludiques et sportives. Ces prestations de qualité sont intégrées sans surcoût dans le prix des logements qui affichent même une superficie de 10m2 supplémentaires aux produits du marché, à prix égal. Le projet prévoit 68 logements en accession libre, 57 logements en accession sociale, 130 studios étudiants et plus de 1200m2 de commerces et services, en plus des espaces partagés.

« L’opération étant située dans un contexte urbain en pleine mutation, la prégnance de l’architecture et du paysage sont fondamentales. L’une des volontés principales dans la composition du Square Saint Louis, est la recherche d’un parfait équilibre entre le monde végétal et l’architecture », soulignent Jérémy Nadau et Forian Faye en charge du projet.

Selon les concepteurs, le Square Saint-Louis est le fruit d’une collaboration forte avec les habitants du quartier et les futurs acquéreurs, l’objectif étant de travailler collectivement à la réussite du projet et à son intégration en ne perdant pas de vue que l’humain doit rester au coeur du projet. « Ce projet immobilier repose sur l’écoute des riverains et la volonté de NODI de les inciter à prendre part à la création de ce nouveau lieu de vie », ajoute l’aménageur. « Ce sont d’ailleurs les habitants de Bordeaux qui ont voté pour choisir le nom du futur îlot : le Square Saint-Louis ». Bien avant la phase construction qui débutera en décembre 2019 et s’achèveront au cours du dernier trimestre 2021, des ateliers sont proposés aux aux habitants de l’îlot vert, riverains et associations de quartier pour qu’il puisse imaginer collectivement les contours du jardin partagé et les espaces de mixité. Des événements éphémères permettront aux habitants et associations locales de s’approprier pleinement les lieux, le but étant, en amont de la construction, de favoriser le bien vivre ensemble.
 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire