Statut étudiant-entrepreneur : avantages et inconvénients


Rédigé par Alexandra OLLIVIER le Mardi 15 Juin 2021 à 12:02 | Lu 835 fois


L’anticipation est souvent désignée comme la clé du succès. Alors, envie d’obtenir une longueur d’avance dans le monde entrepreneurial ? Depuis 2014, le statut étudiant-entrepreneur est en vigueur pour concrétiser les idées neuves des jeunes diplômés. Focus sur ce dispositif encore trop méconnu.


Les étudiants peuvent gagner en expérience grâce à un statut spécifique (source : Unsplash)
Les étudiants peuvent gagner en expérience grâce à un statut spécifique (source : Unsplash)
Une idée d’entreprise à monter ? Depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, la France tend à devenir une « start-up nation ». Cette expression, source de blagues sur les réseaux sociaux, n’est pas seulement la promesse d’un pays conduit par des jeunes cadres dynamiques. Elle forme surtout une vision optimiste et tournée vers la jeunesse. D’ailleurs, cet entrain vers un avenir numérique et inclusif s'est concrétisé avant même le mandat présidentiel en cours.
 
En effet, depuis 2014, les étudiants et les jeunes diplômés bénéficient d’un statut adapté pour une création de société. Réaliser son projet en gardant les avantages sociaux de sa situation, c’est possible ! Différentes aides financières et fiscales existent en parallèle pour tout type d’ambitions. Pour en bénéficier, il suffit d’avoir moins de 28 ans et d’être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur ou de l’avoir été récemment. Ensuite, un accompagnement est mené par l’un des 29 comités PEPITE : les Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat.

Une question se pose : faut-il profiter de ce statut ou le jeu n'en vaut pas la chandelle ?

Avantages d’un système aux nombreux bénéfices :

  • Bénéficier d’un double tutorat géré par un enseignant volontaire de votre université et un entrepreneur de la structure PEPITE
  • Offrir de la crédibilité à votre projet auprès des banques, des fournisseurs ou des clients à démarcher. En effet, ce statut (SNEE) est national et reconnu !
  • Gagner un espace de travail co-working dans les locaux du PEPITE afin de travailler dans des conditions favorables et idéales pour échanger, avancer, s’informer…
  • Aménager votre formation en compensant d’éventuels crédits ECTS, en poursuivant sur le Diplôme Étudiant-Entrepreneur (D2E), en justifiant vos absences en cours si elles sont en lien avec votre projet ou en le réalisant durant votre période de stage de fin d’étude comme une équivalence
  • Garder les avantages sociaux du statut étudiant : bourses, sécurité sociale, réductions pour divers services comme le transport ou le logement
  • Suivre une formation orientée et adaptée à gestion d’un projet entrepreneurial

Inconvénients et difficultés après l’obtention de ce statut attractif :

  • Remplir des dossiers administratifs et fastidieux
  • Trouver un tuteur universitaire et professionnel n’est pas toujours une mission aisée
  • Convaincre les jurys universitaires pour les aménagements d’emploi du temps reste difficile, les dérogations pour compenser le stage par son activité entrepreneurial sont rarement accordés
  • L’équipe PEPITE organise des soutenances orales pour faire le point sans offrir un suivi régulier pour le bon fonctionnement du projet
  • Les charges de travail sont importantes et les différents encadrants, enseignants ou entrepreneurs, ne considèrent pas toujours ce double emploi du temps
 
Ainsi, la start-up nation française est parfois critiquée pour inciter la population à des postes précaires où les aides sociales manquent. Or, le statut étudiant-entrepreneur échappe à ces risques grâce à ses avantages sociaux. De ce fait, les conditions sont favorables pour se lancer dans l’aventure entrepreneurial en parallèle des études. Petits à petits, des jeunes s’y tentent comme Yanis Pasco et Arthur Peniguel, poussée par l’ambition de digitaliser le circuit court dans le Pays de la Loire. Cette dynamique, en plus d’être créatrice d’emploi et d’innovation, forme surtout un bon apprentissage pour l’étudiant. Et toute expérience est bonne à prendre !
Des espaces de co-working sont accessibles au PEPITE (source : Unsplash)
Des espaces de co-working sont accessibles au PEPITE (source : Unsplash)





              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


vignette adhésion Banniere Don