Ville Intelligente Mag anime les directs TV du SIIViM  02/10/2020

Ville Intelligente Mag anime les directs TV du SIIViM
Le Sommet international de l’innovation en villes médianes, organisé pour la 3e année à Nevers (Nièvre) le 9 octobre prochain accueillera une fois de plus des collectivités et entreprises innovantes avec un objectif : permettre aux élus des villes médianes d’échanger sur l’avenir de leurs territoires. Le plateau TV, parole d’experts, situé au cœur de l’événement sera animé par Reynald WERQUIN, Directeur de publication de Ville Intelligente Mag.

Imaginé par Nevers Agglomération et la ville québécoise de Shawinigan (Canada), dans le but de favoriser la coopération économique entre villes et territoires médians de France et du monde entier, le SIIViM a acquis toute sa légitimité en démontrant, si besoin était, que le concept de ville intelligente, n’est pas l’apanage des seules grandes villes et métropoles. Les villes dites moyennes, mais aussi les villes rurales, peuvent légitimement accéder au titre envié de villes et territoires intelligents. Peut-être plus facilement, car il s’agit là, le plus souvent, de villes dites à tailles humaines.  
 
Plusieurs temps forts seront organisés au cours de cette journée riche d’informations : conférence, ateliers, exposition, pitch et un plateau TV, « paroles d’experts », diffusé en live sur plusieurs plateformes web. Ce plateau sera animé le Directeur de publication de Ville Intelligente Mag : Reynald WERQUIN.
 
Partenaire média de l’événement, la rédaction d’Angers et son antenne de Paris-Saclay font le déplacement pour couvrir comme il se doit cet événement, unique en son genre en province. Une occasion unique, pour ceux qui le souhaitent, de nous rencontrer, pour échanger sur la ville et les territoires intelligents, coté citoyens. 

Pour vous inscrire et réserver votre place, en présentiel ou à distance : www.siivim.fr


 
La Rédaction

Objenious lance l’IoT Challenge pour réinventer le monde de demain  29/09/2020

Objenious lance l’IoT Challenge pour réinventer le monde de demain
Objenious, marque de Bouygues Telecom dédiée à l’Internet des Objets, annonce l’ouverture des candidatures à l’IoT Challenge. Parrainé par Microsoft, STMicroelectronics, BearingPoint ainsi que la Direction Innovation du Groupe Bouygues, ce concours est ouvert aux start-up comme aux entreprises développant ou commercialisant déjà leur solution ou produit connecté. Les candidats ont jusqu’au 31 octobre pour présenter une solution facilitant la reprise des activités ou réinventant nos modes de fonctionnement, en réponse aux enjeux actuels.
 
Convaincu que les objets connectés peuvent apporter des réponses aux nouvelles contraintes auxquelles doivent faire face les entreprises, les collectivités et les particuliers, Objenious ouvre les candidatures à l’IoT Challenge. 
 
Ce concours est ouvert à toute start-up ou entreprise ayant une activité en France, qui développe ou commercialise une solution ou un produit connecté utilisant les technologies LoRa, 2G, 3G, 4G, ou LTEM. Ceux-ci doivent contribuer à optimiser les nouvelles habitudes dans des secteurs très divers (E-santé, Smart Building, Mobilité, Lien social, Transport, Hygiène, Industrie, Service à la ville, Logistique / Maintenance…). Les candidats améliorent ainsi le quotidien, tant dans la sphère privée que dans le cadre professionnel, dans la manière dont les processus et les services des organisations sont proposés ou délivrés.
 
Les 10 acteurs pré-sélectionnés présenteront leur candidature devant un jury composé notamment d’experts Objenious et de représentants des parrains du concours : Microsoft, BearingPoint, STMicroelectronics et la Direction Innovation du Groupe Bouygues.
  
A la clé, 2 Prix seront remis à la mi-décembre.
 
La catégorie Expert distinguera une solution ou un produit connecté mis sur le marché depuis moins de 2 ans.
Le lauréat remportera :
 
- La mise en visibilité de sa solution par Objenious et les parrains ;
- 1 journée d’atelier d’idéation sur une problématique sélectionnée avec un expert Objenious, Microsoft, BearingPoint et STMicroelectronics et de la Direction de l’Innovation Bouygues SA ;
- Un accompagnement la 1ère année par un expert télécoms IoT BearingPoint à hauteur d’1/2 journée/mois ;
- Le référencement de la solution chez Objenious
 
La catégorie Espoir récompensera une solution ou un produit connecté en cours de développement.
Le gagnant se verra allouer :
 
- La mise en visibilité de la solution par Objenious et les parrains ;
- Pendant 1 an : la connectivité offerte sur les 500 premiers objets connectés (offre Objenious Starter LoRa ou Evolutif Monde M2M*) et un accès illimité aux plateformes IoT d’Objenious ;
-  Jusqu’à 5 sous-systèmes de développement à base de microcontrôleurs STM32 avec des cartes d’extensions capteurs et/ou connectivité en fonction des besoins du lauréat pour lui permettre d’implémenter sa solution industrialisable sur la base de produits STMicroelectronics ;
-  L’accès privilégié à un interlocuteur dans les équipes commerciales de STMicroelectronics ;
- 2 000 € de crédits de mise en œuvre Azure donnant accès à l’utilisation de services cloud via le portail Azure
- Le référencement de la solution au catalogue Objenious et BearingPoint
 
(*) Pendant 1 an 1Go offert Europe par mois sur toutes les technologies Objenious 2G, 3G, 4G et LTEM (au-delà un débit réduit, de 64kb/s, est appliqué)
 
Comme l’indique Bernardo Cabrera, Directeur d’Objenious by Bouygues Telecom : « Les remontées de nos clients et la croissance de nos partenaires montrent que les objets connectés constituent un chainon majeur de la transformation digitale en cours dans les entreprises. L’IoT est un moyen de faire évoluer et de dynamiser le business. Les objets connectés vont continuer à s’imposer dans notre paysage quotidien, que ce soit sur le lieu de travail, les habitations, les transports… en apportant plus de réactivité et de fluidité. Avec cet IoT Challenge, nous tenons à soutenir l’innovation dans ce secteur clé et à mettre en lumière des solutions et des produits chaque jour plus performants qui contribuent à réinventer nos modes de fonctionnement. »
 
« L’innovation fait partie de l’ADN du Groupe Bouygues. Nous sommes ravis de soutenir l’initiative d’Objenious dans cet IoT Challenge qui illustre cette dynamique nécessaire pour construire le monde de demain et met en exergue la créativité et la capacité d’innovation des entreprises françaises. », déclare Christophe Lienard, Directeur de l’Innovation du Groupe Bouygues SA.
 
Les candidatures sont ouvertes du 24 septembre au 31 octobre.
Toutes les informations sont disponibles sur le site https://objenious.com/iot-challenge

 
La Rédaction

Vu dans les Echos : Apple et Google s'allient pour lancer un traçage mondial de la contamination par le Covid-19  11/04/2020

Photo Les Echos
Dans un rare partenariat, les deux géants technologiques ont annoncé que les détenteurs de smartphones Apple ou Android pourront être alertés s'ils ont été en contact avec une personne infectée. Ce système, sur la base du volontariat, a le potentiel pour suivre un tiers de la population mondiale.

« Alerte : vous avez récemment été en contact avec une personne testée positive au Covid-19 ». Voilà le genre d'alerte que pourront bientôt recevoir les détenteurs d'un smartphone Apple ou Android. Les deux géants technologiques Apple et Google ont annoncé un rare partenariat visant à alerter leurs utilisateurs s'ils sont entrés en contact avec une personne infectée par le nouveau coronavirus.
 
Dans un billet de blog publié ce vendredi, les deux grands rivaux de la Silicon Valley ont indiqué qu'ils allaient travailler ensemble au développement de cette technologie de suivi des personnes contaminées, tout en assurant que ce système respectera leur vie privée.
 
Comment fonctionnera ce système ?
 
La suite dans Les Echos



 

Covid-19 : Cédric O annonce des mesures pour les startups en difficulté  11/03/2020

Covid-19 : Cédric O annonce des mesures pour les startups en difficulté
Difficile de passer à travers l’actualité concernant l’épidémie qui se propage sur le territoire français et qui impacte fortement l’économie et notamment les entreprises les plus fragiles du territoire. Le ministère de l'Économie numérique, par la voix de son secrétaire d’Etat, Cédric O, a annoncé ce mardi des mesures en faveur des entreprises et plus particulièrement les startups.
 
Ce mardi 10 mars, le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, a reçu les représentant de l’économie numérique, indique un communiqué officiel. Cette rencontre avec pour objectif de mesurer l'impact de la maladie liée au nouveau coronavirus, Covid-19, sur les startups françaises. Le secrétaire d’État a rappelé les mesures applicables aux entreprises françaises qui s’appliqueront également aux jeunes pousses. 
 
« Ces mesures seront appliquées avec flexibilité pour tenir compte des spécificités des startups et notamment de leur situation d'hyper croissance », indique le communiqué du ministre. Pour en savoir plus les entreprises concernées peuvent accéder à une plateforme d’information. Des réunions vont également être organisées à la Station F, (Paris XIIIe) avec les différentes administrations. Une aide en ligne est proposée aux entreprises concernées.
 
Ce que l’on sait c’est que les mesures qui seront mises en œuvre concernent d'abord l'aide à la trésorerie afin que les jeunes entreprises puisse tenir le temps de la crise. Des délais de paiement seront également accordés pour les échéances fiscales et sociales. Par ailleurs, après un examen individuel de la situation de l'entreprise, des remises d'impôts directs pourront être accordés « dans les situations les plus difficiles », précise le communiqué. 
 
L'Etat et la Banque de France sont également mobilisés pour étudier un rééchelonnement des éventuels crédits bancaires ainsi que Bpifrance, la banque publique d'investissement, afin d’accorder des « lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin ». Enfin, le dispositif de chômage partiel est renforcé pour maintenir en emploi les salariés dont l'activité risque d’être fortement réduite.
 
Dernier point, l’épidémie est reconnue comme un cas de force majeure pour ce qui concerne les marchés publics, les start-up qui pourront avoir des retards de livraison à des services publics ne se verront pas appliquer de pénalités. Les mesures gouvernementales sont détaillées sur un site web dédié.  

 
La Rédaction

1 2 3 4 5 » ... 22


vignette adhésion Banniere Don