Un 1er « Summer Camp » dédié au numérique pour Tetrapolis Academy  22/06/2017

Un 1er « Summer Camp » dédié au numérique pour Tetrapolis Academy
Centre de formation spécialisé dans le webmarketing et le E-Commerce, installé à Avrillé (Angers), Tetrapolis Academy innove avec un nouveau concept adapté aux entrepreneurs et communicant, en proposant un camp d’été (Summer Camp). Celui-ci permet d’apprendre à booster son activité on-line lors d’un parcours estival d’une semaine animé par des professionnels du digital, dans un esprit de startup, au sein de la ville d’Angers.
 
Avec neuf années d’expérience dans la formation professionnelle, Tetrapolis Academy s’adresse cette fois aux personnes qui désirent perfectionner le pilotage de leur activité sur internet, dans un cadre convivial. Ceux qui ont des difficultés à trouver du temps dans l’année pour se former en webmarketing, e-commerce et réseaux sociaux, sont concernés par ce nouveau format qui se décline en deux parcours d’une semaine, divisés en thématiques d’une demi-journée. Une possibilité d’adapter à la carte, le menu de sa formation.
 
L’esprit du « Summer Camp », selon Tetrapolis Academy, c’est d’associer une approche professionnelle une dynamique ludique sous forme de quizz, équipes… pour apprendre en se faisant plaisir. Les experts intervenants ont prévu de privilégier les astuces métiers et les mises en pratique. Et cela ne se limite pas aux cours.
 
Les participants bénéficieront d’animations complémentaires : initiation de gestes du golf, sur un putter indoor, exercice de gymnastique adaptés aux travailleurs sur écran, et bien sûr visite d’Angers. Comme dans tous camp d’été, l’organisation propose un accompagnement des participants qui viennent de toute la France. Le déjeuner sera fourni et ceux qui le souhaitent seront logés à proximité.
 
Deux parcours à la carte sont proposés, sur la base de la demi-journée, la journée ou la semaine. Parcours 1 : «  faire de son site un levier de développement », du 21 au 25 août et parcours 2 : « renforcer l’efficacité de son E-Commerce », du 28 août au 1er septembre. Deux options qui permettront d’aborder le second semestre de l’année avec sérénité.
 
Le Summer Camp bénéficie du soutien de « Komunity Web », agence social média et de « Stafe.fr », agence de webmarketing et E-Commerce certifiée Prestashop ».
 
Pour en savoir plus et s’inscrire : www.tetrapolis-academy.fr

 
Xavier FLEURY

Lacroix Electronics et SenseFly partenaires pour la fabrication d’un drone professionnel  21/06/2017

Lacroix Electronics et SenseFly partenaires pour la fabrication d’un drone professionnel
Innovation technologique destinée aux professionnels des travaux publics, le drone de l’entreprise suisse SenseFly fabriqué en partenariat avec la société nantaise Lacroix Electronics, est une illustration concrète de la puissance de l’industrie au service d’un monde plus technologique comme l’a rappelé dernièrement le président de la Région des Pays de la Loire, Bruno Retailleau.

Le marché du drone est en pleine expansion et sait faire preuve d’innovation. Il ya tout juste un an, le fabricant suisse SenseFly dont les aéronefs font preuve d’une technologie innovante se rapprochait de l’un des fleurons de l’industrie ligérienne : la société Lacroix Electronics.

Conçu pour inspecter et contrôler les ouvrages d’accès difficile (bâtiments industriels, ponts, bassins miniers, barrages…), le drone professionnel de la société suisse est doté d’une capacité de vol autonome et effectue des clichés et des relevés de données d’une extrême précision. Grace possibilité de procéder à des contrôles rapides, réguliers et sécurisés des sites, mais aussi d’éviter les erreurs et de réaliser des économies considérables en ayant recours à l’intelligence artificielle.

Si l’an dernier SenseFly a choisi Lacroix Electronics comme partenaire parmi des fournisseurs du monde entier pour ses dernières générations de drône, c’est que le 9ème sous-traitant électronique européen possède une combinaison rare de compétences : haute maitrise technologique, capacité industrielle spécifiquement adaptée aux drones, agilité des équipes formées en interne, prototypage rapide …

Depuis un an ce drone est produit en Région des Pays de la Loire, sur le site de Saint-Pierre Montlimart, comme le rappelle le président Retailleau sur son compte Twitter

La Rédaction

Orange accompagne les vacanciers 2017 vers un été connecté  20/06/2017

Orange accompagne les vacanciers 2017 vers un été connecté
Cet été l’opérateur français Orange investit dans le réseau mobile dans les lieux qui comptent pour ses clients. Pour ce dernier, le déplacement massif des Français nécessite d’adapter et de renforcer les réseaux pour répondre aux usages croissants en internet mobile des vacanciers. Les clients devraient donc pouvoir envoyer leurs photos de vacances.
 
 Une étude Kantar TNS réalisée pour Orange  démontre que la connexion n’est pas seulement une habitude dont on aurait du mal à se passer, elle participe aussi à la réussite des vacances. Pour un Français sur deux, il est compliqué, voire impossible, d’envisager des vacances sans connexion, ne serais-ce que pour donner de ses nouvelles.
 
 Pour cet été l’opérateur promet la couverture suivante : 5 LGV dont 3 nouvelles lignes à grande vitesse couvertes en 4G dès le 13 juillet, 24 autoroutes couvertes en 3G dont 5 aussi en 4G, plus de 400 stations balnéaires et 95 stations de montagne couvertes en 4G, un grand nombre de sites touristiques et événements estivaux connectés en 4G et 72% de la population désormais couverte en 4G en zone rurale.
 
 Concernant les réseaux ferrés grande vitesse Orange 4G sera disponible sur les lignes Paris-Tours- Bordeaux, Paris-Le Mans-Rennes et Paris-Lille (hors tunnels…), dès le 13 juillet
Dès le 13 juillet, Orange couvre trois nouvelles lignes à grande vitesse. L’Eurostar bénéficie également de la 4G Orange jusqu’à la sortie du Tunnel sous la Manche, dans le sens Paris-Londres. 
 
 Pour les autoroutes, 19 autoroutes sont couvertes en 3G à 98% : A4, A6, A8, A9, A10, A11, A13, A22, A33, A35, A41, A43, A48, A50, A57, A61, A62, A63 et A64 et 5 autoroutes sont également couvertes en 4G : A1, A7, A21, A23 et A86 (hors tunnels).
 
 L’opérateur déclare également renforcer sa présence sur les lieux de vacances puisque 28 nouvelles stations balnéaires seront ouvertes à l’été 2017, ce qui portera à 404 stations balnéaires en France qui sont couvertes par Orange en 4G auxquelles s’ajoutent une centaine de sites touristiques : le Mont Saint-Michel, les châteaux de la Loire, la route des vins en Alsace, la Dune de Pilat, Saint-Tropez… Mais aussi de manière temporaire, environs de 150 événements, tels que le Festival d’Avignon, le Festival des Vieilles Charrues, les Francofolies, les Eurockéennes…. Ceux qui partent à la montagne ne seront pas en reste puisque le réseau de données sera également disponible dans 95 stations d’altitude.
 
 Reste la campagne, également prisée par les vacanciers. Pour eux, l’opérateur a choisi d’accélérer le déploiement de la 4G dans les communes de moins de 5000 habitants. En douze mois, Orange a amélioré ou couvert 8000 communes ce qui représente 6 millions d’habitants supplémentaires. Cela porte au total la couverture en 4G d’Orange à 72% de la population sur ces territoires.

 
La Rédaction

L’Atelier BNP Paribas dresse le panorama de l’écosystème américain de la « foodtech »  20/06/2017

L’Atelier BNP Paribas dresse le panorama de l’écosystème américain de la « foodtech »
A l’occasion de la deuxième édition du salon Vivatech qui se déroulait la semaine dernière à Paris, L’Atelier BNP Paribas a présenté une cartographie des dernières tendances de l’écosystème américain de la « foodtech », la technologie liée à l’alimentation.

A la lumière des investissements (environ $3.9 milliards de dollars depuis 2015) et des innovations recensées dans cette monographie, un fait s’impose : l’ambition de la foodtech US est de s’attaquer aux défis alimentaires de notre temps.
 
Les startups de la foodtech rivalisent d’innovations pour apporter des réponses définitives aux défis alimentaires contemporains : la malbouffe, l’épuisement des terres arables et la sécurité alimentaire du consommateur. Leurs particularités ? Cibler les 4 étapes de la chaîne alimentaire : la production, l’industrialisation, la distribution et la consommation. Voici un aperçu de ces innovations.
 
Pour satisfaire aux futurs besoins alimentaires mondiaux et réduire les impacts environnementaux de la surconsommation de viande, les startups misent majoritairement sur des procédés disruptifs fondés sur le végétal et les insectes. Au premier plan d’entre eux figurent les protéines durables d’origine végétale et l’agriculture cellulaire. De même, pour répondre aux exigences croissantes de sécurité et de traçabilité exprimées par le consommateur, l’écosystème injecte une dose de numérique dans la transformation alimentaire grâce à la blockchain et aux plateformes d’analyse de données.
 
Grace à cette étude, L’Atelier BNP Paribas dispose pour la première fois d'un panorama complet de l'écosystème américain de la foodtech, « un univers constitué d'acteurs débordant d'énergie et dont les innovations dépassent le simple cadre des services de livraison alimentaire », déclare Matthieu Soulé, directeur conseil et lab à L'Atelier PNB Paribas US.

Pour en savoir plus sur cette étude, CLIQUEZ ICI

A lire également : Foodtech Magazine , le premier magazine sur les technologies liées à l’alimentation

 
La Rédaction

1 ... « 14 15 16 17 18 19 20 » ... 25


vignette adhésion Banniere Don