Vous habitez Nantes, Angers et Chartres, donnez votre point de vue sur la Smart City  11/05/2017

Vous habitez Nantes, Angers et Chartres, donnez votre point de vue sur la Smart City
Emilien Boulidard, étudiant de l’école supérieure Audencia SciencesCom de Nantes, inscrit en seconde année de Master Responsable Communication et Médias, spécialité Communication des Entreprises et des Institutions, travaille à la réalisation d’un mémoire de recherche sur le développement des villes intelligentes (Smart Cities) en France.

« Je souhaite comprendre ce qu’elles tendent à devenir et ce qu’elles apporteront aux habitants et aux villes, dans le futur », souligne Emilien Boulidard

Pour cette étude il a fait le choix de travailler sur les villes de Nantes, Angers et Chartres. « Ces trois collectivités représentent un échantillon représentatif pour mes recherches car chacune d’elles travaille à rendre son fonctionnement plus intelligent selon une approche singulière ».

« L’ouverture aux données publiques participe fortement au développement de la Smart City nantaise », poursuit Emilien Boulidard .  Nantes fut la 6ème collectivité française à créer, en collaboration avec Nantes Métropole et avec l’aide de l’association LiberTic, le portail Open Data data.nantes.fr.

« J’ai noté que la ville d’Angers, en particulier, a créé en 2015 La Cité de l’Objet Connecté qui a pour ambition d’accompagner des start-up dans le développement de leurs entreprises et de leurs produits IoT », indique l'étudiant. C’est dans cette dynamique de soutien aux jeunes entreprises et afin de rendre la ville plus intelligente que les acteurs de la Smart City, ont créé, il y a un an, le Projet Angers Ville Intelligente et Connectée (PAVIC ) .

Enfin, la ville de Chartres, en collaboration avec Chartres Métropole, a lancé en juin 2015 sa première zone bénéficiant d’installations innovantes telles que des luminaires s’adaptant aux fréquentations des rues ou des conteneurs qui communiquent leurs taux de remplissage en temps réel.

Emilien Boulidard souhaite recueillir le point de vue des habitants, autour du développement de villes plus intelligentes. La rédaction de Ville Intelligente Mag a choisi de l’accompagner dans cette démarche.

Si vous habitez l’une de ces villes vous pouvez répondre au questionnaire cliquant ICI

La rédaction de Ville Intelligente Mag vous remercie par avance de votre collaboration. 
 
La Rédaction

Malakoff Médéric accélère sa transformation digitale  10/05/2017

Malakoff Médéric accélère sa transformation digitale
L’innovation, le digital et la data sont au coeur de la stratégie de Malakoff Médéric et du projet mm20, lancé en novembre 2016 par Thomas Saunier, directeur général du Groupe. 20 millions d’euros par an sur 5 ans seront investis dans ces domaines. Afin d’accélérer sa transformation digitale, Malakoff Médéric crée une direction Innovation, Digitale & Data dont la responsabilité est confiée à David Giblas. Au sein de cette nouvelle direction, Ivan Rignault est nommé directeur Digital.

Sur le plan de l'Innovation, cette nouvelle direction a pour mission d’animer la démarche d’innovation interne et externe et d’explorer des concepts innovants afin de renforcer le leadership de Malakoff Médéric sur la protection et le développement du capital humain.
 
En termes de Digital, elle a pour objectifs de transformer l’expérience client, d’accélérer les projets digitaux en collaboration avec l’ensemble des métiers du Groupe, et d’augmenter l’usage des services de Malakoff Médéric.
 
Coté Data, la nouvelle direction va structurer la gouvernance de la donnée au sein du Groupe, bâtir un écosystème de la donnée et accélérer les projets data.
 
La direction Innovation, Digitale & Data a également pour mission de diffuser une culture de l’innovation, du digital et de la data au sein du Groupe. Pour soutenir cette démarche, Malakoff Médéric crée un " Lab ", véritable dispositif d’accélération de l’innovation et de création de valeur pour le Groupe et ses clients.

 
La Rédaction

Onearz lance de nouvelles enceintes nomades  10/05/2017

Onearz lance de nouvelles enceintes nomades
Onearz, concepteur d'enceintes sans fil de nouvelle génération, étoffe sa gamme de produits en annonçant la disponibilité de la Onearz P150 et de la Onearz P300.
 
La nouvelle enceinte Onearz P150 s'adresse aux utilisateurs souhaitant acquérir un produit au look baroudeur qui résiste aux chocs, à l'eau et à la poussière (standard IP67, peut être plongée à un mètre pendant trente minutes). Très polyvalent, cet accessoire intègre de nombreux composants qui lui permettent d'une part de délivrer un son puissant et précis grâce au driver audio 52mm 6W, mais aussi de prendre ses appels en mode mains libres. La P150 est donc parfaitement adaptée aux attentes des utilisateurs évoluant dans des environnements outdoor de tous types (plages, etc.) ou domestiques. De plus, elle permet d'écouter en continu plus de sept heures de musique avant d'être rechargée. Elle sera proposée au prix de 29,90 euros TTC à partir du mois de mai 2017.
 
Avec l'enceinte P300, Onearz apporte des nouveautés dans les enceintes lumineuses. Ce modèle joue la carte de la performance et du design en intégrant notamment plus de six modes d'effets lumineux RGB activables simplement en touchant le haut-parleur. Au-delà de l'effet visuel garanti par ce nouveau produit, l'utilisateur pourra également vivre une expérience sonore envoutante pendant plus de sept heures grâce au driver audio de 4,2 W intégré dans l'enceinte. Enfin, au même titre que la P150, la P300 dispose d'un microphone qui permet d'accéder à la fonction mains libres lors de ses conversations téléphoniques. Ce nouveau produit signé Onearz est commercialisé au prix de 39,90 euros.
 
 Fiches techniques disponibles sur simple demande. 
 
À propos d'Onearz : http://www.onearz.com    
La Rédaction

Appel à projets : « Jeunes publics et accès aux contenus en ligne »  10/05/2017

Appel à projets : « Jeunes publics et accès aux contenus en ligne »
La Fédération Française des Télécoms lance son deuxième appel à projets innovants, en partenariat avec l’AFNUM, Google, l’Etudiant et TECH IN France, sur le thème « jeunes publics et accès aux contenus en ligne ». C’est autour de ce sujet, devenu un enjeu sociétal majeur, que l’ensemble des acteurs du numérique souhaite cette année mobiliser le plus grand nombre pour faire émerger de nouvelles solutions.

Les candidats-entreprises, associations, chercheurs ou laboratoires - devront présenter un projet lié à l’usage responsable et raisonné des communications électroniques pour les publics jeunes (moins de 18 ans).
Les projets pourront être :

o une solution innovante de gestion du contrôle d’accès ou de la consommation
o une initiative, un projet d’accompagnement ou d’éducation des mineurs ou de leurs parents aux contenus en ligne
o une action favorisant une consommation numérique responsable.

 
Les critères de sélection porteront sur : l’adéquation aux objectifs, la pertinence technologique et industrielle, l’adéquation aux attentes, usages et goûts du public jeune, l’impact social et la pérennité du projet.

Trois lauréats seront sélectionnés sur dossier par un jury composé de professionnels des télécoms et du numérique, et de médias spécialisés. Les lauréats recevront un prix et une dotation d’une valeur de 10 000 euros chacun lors d’une cérémonie organisée en octobre 2017. Les dossiers de candidature sont à envoyer avant le 30 juin 2017 à com@fftelecoms.org .

Le règlement de l’appel à projets est consultable sur notre site internet www.fftelecoms.org

 
La Rédaction

1 ... « 20 21 22 23 24


vignette adhésion Banniere Don